1 min de lecture Attentats à Paris

Salah Abdeslam : pourquoi son gilet explosif n'a pas fonctionné le 13 novembre

Les analyses de la police scientifique ont démontré que le gilet explosif de Salah Abdeslam ne fonctionnait pas le soir des attentats du 13 novembre 2015. Le terroriste avait confié à son cousin ne pas avoir pu se faire exploser.

Les services de secours près du Bataclan lors des attentats à Paris, dans la nuit du 13 au 14 novembre
Les services de secours près du Bataclan lors des attentats à Paris, dans la nuit du 13 au 14 novembre Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Le gilet explosif de Salah Abdeslam ne fonctionnait pas le soir des attentats du 13 novembre 2015, selon une information de France Inter, confirmée par RTL. Le terroriste qui avait semé la terreur dans les rues de Paris il y a deux ans n'avait pas activé son gilet explosif.

Avant son arrestation, Salah Abdeslam avait confié à son cousin Abid Aberkan qu'il avait l'intention de se faire exploser au Stade de France ce soir-là, mais que son gilet explosif, défectueux, n'avait pas fonctionné. Il avait alors évoqué la fierté ressentie envers son frère Brahim Abdeslam, mort en kamikaze dans un café du 11e arrondissement de Paris.

Les analyses de la police scientifique pratiquées sur le gilet du terroriste, retrouvé dans une poubelle à Montrouge, viennent conforter cette hypothèse. Le rapport du laboratoire central de la préfecture de police de Paris indique que "le gilet explosif n'était pas fonctionnel, que ce soit sa plaque avant comme sa plaque arrière", toutes deux remplies d'explosif de type TATP. 

Double défaut sur le gilet explosif

Les tests réalisés en laboratoire ont démontré l'existence d'un double défaut : un câble abîmé à l’avant, et une perle d’allumage défectueuse à l’arrière. Ces défauts provenaient probablement de la conception du gilet explosif, ont indiqué les experts.

À lire aussi
Rassemblement au Carillon le 15 novembre, l'un des lieux attaqués le 13 novembre commémoration
Les infos de 12h30 - 13 novembre : Paris en deuil, 4 ans après les attentats

Salah Abdeslam avait pris la fuite vers la Belgique après les attentats du 13 novembre 2015 avant d'être arrêté le 18 mars 2016 à Molenbeek près de Bruxelles. Il est incarcéré sous haute sécurité à la prison de Fleury-Mérogis depuis avril 2016 et refuse de répondre aux questions des enquêteurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Salah Abdeslam Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants