2 min de lecture Terrorisme

Attentats dans l'Aude : une militante vegan se réjouit de l'assassinat du boucher

Après s'être félicitée de la mort du chef boucher du Super U, Christian Medves, cette militante pour la défense des animaux a suscité l'indignation. Une enquête pour "apologie du terrorisme" a été ouverte.

La devanture du Super U ciblé par l'attaque terroriste vendredi 23 mars qui a coûté la vie à 4 personnes
La devanture du Super U ciblé par l'attaque terroriste vendredi 23 mars qui a coûté la vie à 4 personnes Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et Thibaut Deleaz

L'indignation est totale. Après la triple attaque terroriste dans l'Aude perpétrée vendredi 23 mars et qui a coûté la vie à quatre personnes, l'émotion était de mise mercredi 28 mars pour l'hommage national au gendarme qui a sacrifié sa vie contre celle d'un otage. Partout, sauf pour une militante vegan qui a suscité une véritable vague d'indignation sur les réseaux sociaux, et des réactions violentes. 

Mardi, cette internaute, qui se présente comme une militante de la cause animale, a réagi à l'attentat... En se réjouissant de la mort du chef boucher du Super U dans lequel a eu lieu la prise d'otages par Radouane Lakdim. Christian Medvès a été abattu par le terroriste à son entrée dans le supermarché de Trèbes, vers 11 heures du matin. 

Et voici ce qu'a publié l'intéressée : "Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste ? Pas moi, j'ai zéro compassion pour lui, il y a quand même une justice". Ce message était accompagné d'un article et d'une photo de la victime. Il a été supprimé de la plateforme depuis.

À lire aussi
Le Carillon, un des établissements visés par les attaques du 13 novembre à Paris, au lendemain des attentats. justice
13 novembre : la justice ne reconnaît pas la responsabilité de l'État dans les attentats
Le post qui a suscité l'indignation
Le post qui a suscité l'indignation Crédit : Capture d'écran

La Confédération française de la boucherie-charcuterie a réagi dans un communiqué envoyé à la presse. Elle "condamne les ignobles propos tenus sur Facebook par une militante vegan (...) Une plainte a été déposée hier". 

Nous sommes indignés par ces propos

Jean-François Guihard, président de la CFBCT
Partager la citation

Joint par RTL.fr, son président Jean-François Guihard s'est dit "indigné par ces propos", dénonçant une militante vegan qui a "franchi la ligne rouge". Il est satisfait qu'une enquête ait été ouverte pour "apologie du terrorisme".

Selon La Dépêche du Midi, une enquête pour apologie du terrorisme a été ouverte par le parquet de Foix, avant que la procureure de la République Karline Bouisset ne se dessaisisse au profit du procureur de la République de Saint-Gaudens. La jeune femme résiderait en effet en Haute-Garonne, contrairement à ce qui est indiqué sur son compte Facebook. Toujours est-il que "l'enquête commence", selon la procureure Karline Bouisset. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Aude Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792814694
Attentats dans l'Aude : une militante vegan se réjouit de l'assassinat du boucher
Attentats dans l'Aude : une militante vegan se réjouit de l'assassinat du boucher
Après s'être félicitée de la mort du chef boucher du Super U, Christian Medves, cette militante pour la défense des animaux a suscité l'indignation. Une enquête pour "apologie du terrorisme" a été ouverte.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentats-dans-l-aude-une-militante-vegan-se-rejouit-de-l-assassinat-du-boucher-7792814694
2018-03-28 18:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GN4agXNiBv4ISfl6nCY23Q/330v220-2/online/image/2018/0328/7792814762_la-devanture-du-super-u-cible-par-l-attaque-terroriste-vendredi-23-mars-qui-a-coute-la-vie-a-4-personnes.jpg