3 min de lecture Terrorisme

Attentat déjoué de l'ultradroite : qu'est-ce que l'AFO ?

ÉCLAIRAGE - Une dizaine de personnes ont été arrêtées dans un grand coup de filet antiterroriste sur toute la France dimanche 24 juin. Elles préparaient des attentats contre des musulmans.

Le siège de la DGSI à Levallois en septembre 2017
Le siège de la DGSI à Levallois en septembre 2017 Crédit : CHAMUSSY/SIPA
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Ils se donnent de grandes responsabilités pour la France : "Combattre l’islamisation du pays" et "défendre l’identité française". Les membres de l'AFO (Action des Forces Opérationnelles) sont prêts à prendre les armes. C'est pourquoi dimanche 24 juin, dix individus ont été interpellés dans un large coup de filet antiterroriste en région parisienne, en Corse, en Gironde ou dans la Vienne, soupçonnés de vouloir commettre un attentat envers des musulmans. Des armes ont été saisies chez certains suspects.

Mais qui sont ces membres de l'AFO ? En avril dernier, Médiapart partageait déjà les inquiétudes des services de renseignement de voir émerger une menace terroriste de l'ultradroite violente, notamment dans le corps armé. L'AFO est une organisation qui émane des Volontaires pour la France (VPF), qui, selon le site d'information, compte une "cinquantaine de militaires et de membres des forces de l'ordre"

L'AFO serait alors la partie militante "frustrée" et "désireuse de passer à l'action", car l'association des VPF se défend d'être pour le combat armé. Les deux entités sont désormais séparées et Médiapart précise même que les militants VPF sont interdits au sein de l'AFO. Cette dernière est dirigée par Guy S., arrêté dans le coup de filet de dimanche. Un retraité de la police nationale. 

À lire aussi
Fabien Clain a revendiqué les attentats du 13 novembre terrorisme
Les actualités de 22h - Mort de Fabien Clain: qui était ce jihadiste français ?

Des militants "citoyens-soldats"

Sur leur site, intitulé Gerredefrance.fr, qui s'ouvre sur un montage photo alarmiste et angoissant montrant des militaires gisant sur le sol devant la Tour Eiffel, on trouve trois feuilles de route qui serviront aux membres de l'AFO dans des situations délicates. La première pour préparer un "matériel de crise" qui prévoit les éléments de première nécessité à avoir en cas de "ramassage" après "l'apparition d'événements majeurs graves". 

La page d'accueil du site de l'"Action des Forces opérationnelles"
La page d'accueil du site de l'"Action des Forces opérationnelles" Crédit : capture d'écran

La deuxième, pour "se défendre et se protéger" conseille, entre autre, de "préparer tout objet pouvant être utile à votre défense" et "rejoindre la zone de repli". Et une troisième pour faire face à... La police et la justice. Elle décrit les comportements à adopter lors d'un contrôle d'identité, de la fouille, ou encore d'une garde à vue. On trouve aussi cette critique de la loi antiterroriste qui est "suffisamment floue pour pouvoir embastiller le patriote". L'intitulé du site est sous-titré : "Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national".

Une organisation qui se rassemble en discrétion

Pour entrer en contact avec eux, il faut passer par une messagerie cryptée et il est ordonné de ne "jamais utiliser votre nom, mais un pseudonyme, genre charlesmartel, babacool78..." Des précautions sont donc prises pour les communications, au cas où les "grandes oreilles", comme ils l'écrivent, écouteraient ou liraient les échanges.

Tout semble fait pour ne pas être repéré : "Lors de votre contact, préciser simplement votre département. Vous serez contacté personnellement et en principe physiquement en temps utile par le responsable de votre département ou un de ses adjoints."

La page d'accueil du blog "Réveil patriote"
La page d'accueil du blog "Réveil patriote" Crédit : Capture d'écran

Et pour en savoir plus, le site renvoie aussi vers un blog : le "Réveil patriote" qui rassemble, selon leurs propres mots, des "hommes et des femmes écœurés par les politiques de tous bords qui entraînent notre pays à sa perte", "prêts à s'investir et se former pour faire face à l'invasion migratoire, l'islamisation qui détruisent notre pays, notre culture et l'avenir de nos enfants." Et à la fin du blog, un nouveau lien vers Le Gaulois, un "journal patriote d'information et de veille anti-islamique". En tout, selon Médiapart, les membres de l'AFO sont présents dans 11 régions. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Extrême droite Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793866142
Attentat déjoué de l'ultradroite : qu'est-ce que l'AFO ?
Attentat déjoué de l'ultradroite : qu'est-ce que l'AFO ?
ÉCLAIRAGE - Une dizaine de personnes ont été arrêtées dans un grand coup de filet antiterroriste sur toute la France dimanche 24 juin. Elles préparaient des attentats contre des musulmans.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentat-dejoue-de-l-ultradroite-qu-est-ce-que-l-afo-7793866142
2018-06-25 13:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MQoe48GC0FImJqF1TxN-_w/330v220-2/online/image/2018/0515/7793390813_le-siege-de-la-dgsi-a-levallois-en-septembre-2017.jpg