2 min de lecture Terrorisme

Attaques dans l'Aude : ce qu'a dit la compagne de Radouane Lakdim aux enquêteurs

La compagne de Radouane Lakdim, responsable des attaques de l'Aude, a été placée en garde à vue. Également fichée S, très radicalisée, elle affirme qu'elle aurait suivi le terroriste si il le lui avait demandé.

>
Attaques dans l'Aude : ce qu'a dit la compagne de Radouane Lakdim aux enquêteurs Crédit Image : Reuters | Crédit Média : Olivier Boy | Durée : | Date :
Olivier Boy
Olivier Boy et Thibaut Deleaz

Elle affirme qu'elle ne connaissait pas les projets de Radouane Lakdim. La compagne du terroriste responsable des attaques dans l'Aude vendredi 23 mars est en garde à vue. Son attitude face aux enquêteurs est décrite comme très froide, presque arrogante.

Marine, 18 ans, convertie et très radicalisée, est également fichée S. Lors de sa garde à vue, elle a exprimé de la tristesse pour son conjoint, mais n'a eu aucune sorte de compassion pour Arnaud Beltrame, le gendarme tué par Radouane Lakdim alors qu'il s'était substitué à une otage

La jeune femme clame haut et fort aux enquêteurs qu'elle soutient les attentats en France et qu'elle est très contente de ce qui est arrivé, regrettant même que cet attentat n'ait pas fait plus de morts. Elle va même jusqu'à affirmer qu'elle serait venue avec Radouane Lakdim s'il le lui avait demandé.

À lire aussi
La police intervient sur les lieux d'une attaque au couteau à Melbourne le 9 novembre 2018 en Australie. terrorisme
Melbourne : des groupes affiliés à l'État islamique annoncent d'autres attaques

Les enquêteurs cherchent à savoir si Radouane Lakdim a préparé seul ses attaques ou s'il a eu des complicesL'autre jeune placé en garde à vue est un ami du terroriste, il affirme également ne pas être au courant.

La surveillance de Radouane Lakdim allégée

L'allègement de la surveillance dont faisait l'objet Radouane Lakdim est mise en cause, après les attaques de l'Aude. Il n'était plus considéré comme un objectif prioritaire par les services de renseignements.

Il a été suivi de près par la DGSI à partir de 2014. Pendant ces longs mois de surveillance, on voyait qu'il était un salafiste, un islamiste radicalisé, ce qu'il assumait. Mais jamais les policiers ne l'auraient vu en contact avec un jihadiste, pas plus qu'il ne l'ont vu chercher à préparer une attaque ou exprimer une volonté de le faire.

La surveillance avait donc été allégée ces derniers mois, mais le ministère de l'Intérieur refuse d'évoquer une faille dans le suivi de cet individu fiché S. Radouane Lakdim a été abattu par les forces de l'ordre lors de l'assaut dans le supermarché de Trèbes où il a retenu des otages vendredi 23 mars, après avoir tué quatre personnes dans ses attaques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Aude Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792782016
Attaques dans l'Aude : ce qu'a dit la compagne de Radouane Lakdim aux enquêteurs
Attaques dans l'Aude : ce qu'a dit la compagne de Radouane Lakdim aux enquêteurs
La compagne de Radouane Lakdim, responsable des attaques de l'Aude, a été placée en garde à vue. Également fichée S, très radicalisée, elle affirme qu'elle aurait suivi le terroriste si il le lui avait demandé.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attaques-dans-l-aude-ce-qu-a-dit-la-compagne-de-radouane-lakdim-aux-enqueteurs-7792782016
2018-03-26 16:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZDTONTumVT6HrLx7XemeoQ/330v220-2/online/image/2018/0323/7792749479_prise-d-otage-dans-un-supermarche-de-trebes-aude.jpg