2 min de lecture Faits divers

Arrestation de Redoine Faid : "Ça m'étonnerait qu'il ait envie de revoir la liberté à 65 ans"

INVITE - Frédéric Ploquin, journaliste spécialisé dans le grand banditisme, a rencontré à de multiples reprises Redoine Faïd. Selon lui, le prisonnier retentera certainement de s'évader.

Laurent Bazin
Laurent Bazin et La rédaction numérique de RTL

Après six semaines de cavale, Redoine Faïd a été arrêté ce mercredi 29 mai, dans un hôtel de Pontault-Combault, en Seine-et-Marne. Auteur du livre "Le sang des caïds", Frédéric Ploquin avait rencontré Redoine Faïd une quarantaine de fois lorsque l'homme avait officiellement tourné la page du banditisme. 

>
Frédéric Ploquin : "Redoine Faïd ne voulait pas disparaître" Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL | Date :

Pourquoi a-t-il choisi la banlieue parisienne ?

Est-ce qu'on n'est pas mieux dans une banlieue populaire, peuplée, où il y a beaucoup de mouvement, où on est assez anonyme, plutôt que dans un petit village? Ce me paraît assez clair.

C'est ce qu'il disait lui même. Il vaut mieux quand on est en cavale se planquer à Pontault-Combault que dans un petit village anodin. Et aussi disait-il, il faut éviter la capitale parce qu'il y a beaucoup plus de densité policière, des caméras partout. Il a choisi l'anonymat de cette banlieue, ça n'est pas forcément surprenant.

À lire aussi
Cheval-Blanc, dans le Vaucluse faits divers
Vaucluse : un homme asperge sa compagne d'essence et tente de l'immoler

Pourquoi n'a-t-il pas quitté le territoire ?

C'est surprenant. Il m'avait dit en cas de cavale, il vaut mieux quitter le territoire immédiatement. Soit il n'a pas réfléchi à ce qu'il y avait derrière son évasion, le plus compliqué, survivre dehors, soit il était à court d'argent. Il n'avait pas forcément le bon passeport pour quitter le territoire, le bon endroit où atterir, le bon réseau.

Ces garçons sont toujours rattrapés par ce qu'ils sont. Il aurait pu aller se réfugier dans les montagnes entre l'Algérie et le Maroc, il connait bien ce territoire. Mais partir là-bas, c'était aussi disparaître, c'était aussi se faire totalement oublier.

C'est un garçon qui a un besoin énorme d'exister en permanence. Il a quand même une femme, un enfant, des copains, des admirateurs, y compris dans la presse et dans les médias. Une position à défendre. Quitter le territoire, ça aurait été rompre et en finir avec tout ça.

Comment a-t-il pu être arrêté ?

Il avait toute la Police judiciaire sur le dos, ils ont bien fait leur boulot. Il avait, je crois, laissé des indices derrière lui dans la prison.

Il disait "si vous êtes en cavale, il faut couper avec les amis, la famille". Il savait ce qu'il fallait faire. Mais à un moment donné vous ne pouvez pas être totalement seul. Il avait forcément des complices. Si possible des complices que la police ne connaissait pas avant, extérieurs à ses braquages. Et là vous êtes fragile parce que vous avez des gens que vous n'avez peut-etre pas testé, qui vont peut être vous balancer.

Tentera-t-il à nouveau de s'évader ?

"C'est quelqu'un qui a 41 ans maintenant. S'il est condamné pour tous les faits qu'on lui reproche, c'est-à-dire plusieurs braquages, le meurtre d'une jeune femme policière... s'il est condamné pour tout ça, plus le procès auquel il ne va pas échapper pour l'évasion elle-même, il va sortir à 65 ans.

Est-ce que ce garçon a envie de revoir la liberté à 65 ans ? Ça m'étonnerait."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761805364
Arrestation de Redoine Faid : "Ça m'étonnerait qu'il ait envie de revoir la liberté à 65 ans"
Arrestation de Redoine Faid : "Ça m'étonnerait qu'il ait envie de revoir la liberté à 65 ans"
INVITE - Frédéric Ploquin, journaliste spécialisé dans le grand banditisme, a rencontré à de multiples reprises Redoine Faïd. Selon lui, le prisonnier retentera certainement de s'évader.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/arrestation-de-redoine-faid-a-m-etonnerait-qu-il-ait-envie-de-revoir-la-liberte-a-65-ans-7761805364
2013-05-29 11:24:00