2 min de lecture Agression sexuelle

Après sa plainte contre Tariq Ramadan, Henda Ayari victime de cyberharcèlement

L'ex-salafiste, qui a porté plainte pour viol contre le théologien suisse, reçoit depuis de nombreux messages d'insultes et de menaces de mort.

L'islamologue et théologien Tariq Ramadan
L'islamologue et théologien Tariq Ramadan Crédit : Michel Spingler/AP/SIPA
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Elle est la première à avoir parlé contre Tariq Ramadam. Le 20 octobre dernier, Henda Ayari, ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque, a déposé plainte à l'encontre de l'islamologue et théologien suisse pour "des faits criminels de viol, agressions sexuelles, violences volontaires, harcèlement, intimidation".

La présidente de l'association Libératrices avait indiqué sur sa page Facebook avoir été "victime de quelque chose de très grave il y a plusieurs années", mais n'avoir pas alors voulu révéler le nom de son agresseur en raison de "menaces de sa part". Dans son livre J'ai choisi d'être libre, paru en novembre 2016, elle a décrit cet homme sous le nom de Zoubeyr, narrant un rendez-vous dans sa chambre d'hôtel à Paris où cet intellectuel musulman venait de donner une conférence en marge d'un congrès de l'Union des organisations islamiques de France en mars 2012.

Avec la vague de libération de la parole féminine, Henda Ayari a, à son tour, levé le voile sur son histoire confirmant dès lors l'identité de son bourreau, depuis mis en congé de l'Université d'Oxford où il enseigne. Mais depuis ces révélations, cette quadragénaire a subi une vague d'insultes et de menaces sur les réseaux sociaux notamment, explique Le Figaro ce jeudi 9 novembre.

Si ma voix peut aider alors je ne me serai pas fait insulter et menacer pour rien

Henda Ayari
Partager la citation

Face à cela, une plainte devrait même être déposée contre les cyber-harceleurs. "Je reçois des centaines de messages insultants depuis quinze jours. Des coups de fil anonymes, des coups de sonnette intempestifs chez moi... Ils vont jusqu'à faire de faux profils avec mes photos pour salir ma réputation", raconte-t-elle au quotidien.

À lire aussi
Donald Trump à l'ONU le 19 septembre 2017 ONU
États-Unis : pourquoi ont-ils menacé de sortir leur veto à l’ONU ?

Malgré cette nouvelle violence, Henda Ayari ne regrette pas d'être sortie de son silence. "J'ai confiance en la police et la justice de mon pays. Si ma voix peut aider d'autres femmes et leur donner le courage de parler, elles aussi, alors je ne me serai pas fait insulter et menacer pour rien…", clame-t-elle, dans l'espoir que ce tabou se brise définitivement. "La peur doit changer de camp, et la honte aussi : normalement, les violeurs doivent aller en prison, et non plus être placés sur un piédestal".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Viol Harcèlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790888378
Après sa plainte contre Tariq Ramadan, Henda Ayari victime de cyberharcèlement
Après sa plainte contre Tariq Ramadan, Henda Ayari victime de cyberharcèlement
L'ex-salafiste, qui a porté plainte pour viol contre le théologien suisse, reçoit depuis de nombreux messages d'insultes et de menaces de mort.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/apres-sa-plainte-contre-tariq-ramadan-henda-ayari-victime-de-cyberharcelement-7790888378
2017-11-10 05:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kwwxfhRbSvkAhrUB9HGndw/330v220-2/online/image/2017/1029/7790726873_l-islamologue-et-theologien-tariq-ramadan.jpg