2 min de lecture Faits divers

Agnès Marin : "Son meurtrier est le dernier des salopards", selon le grand-père de la victime

INVITÉ RTL - Armel Marin, le grand-père d'Agnès, violée et tuée en 2011 par un élève de son pensionnat en Haute-Loire, réclame une peine exemplaire à l'ouverture du procès.

Agnès Marin, 13 ans, a été retrouvée brûlée en novembre 2011
Agnès Marin, 13 ans, a été retrouvée brûlée en novembre 2011 Crédit : DR
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"Le meurtrier, c'est lui (Mathieu). Le salopard, c'est lui", dénonce Armel, le grand-père d'Agnès Marin. En novembre 2011, alors qu'elle n'avait que 13 ans, la jeune fille avait été violée et tuée au Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire. Mardi prochain, le principal suspect, Mathieu, sera entendu par le tribunal.

"Il a donné 7 coups de poignards dans la poitrine d'Agnès, elle a sauté sur lui, elle l'a griffé de ses ongles rouges puis il lui a donné 10 coups de poignard dans le dos", raconte-t-il, ajoutant que le jeune homme doit rester en prison "jusqu'à la fin de ses jours". Il faut "une peine exemplaire car le garçon est extrêmement dangereux" et qu'il a dit qu'il recommencerait.

Ecoutez l'émission consacrée de Jacques Pradel

Armel demande à ce que le procès soit public

Le procès, qui débute mardi prochain, sera a priori à huis clos, Mathieu étant âgé de 17 ans au début des faits. "Je crois que la justice doit être publique", s'inquiète Armel, rappelant que le suspect avait "18 ans moins 3 mois" au moment des faits.

À lire aussi
Des "gilets jaunes" rassemblés place de la République à Paris faits divers
Paris : un policier victime d'un arrêt cardiaque place de la République
>
Armel Marin : "Le meurtrier d'Agnès est le dernier des salopards" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :

Il dénonce 3 autres coupables

Au micro de RTL, Armel explique qu'il y a eu 3 fautes lourdes. Il accuse ainsi le psychiatre qui explique dans "un long rapport que l'effroyable bonhomme n'est pas dangereux", le juge des libertés qui le libère après "n'avoir regardé que la première page du dossier", et le collège qui reçoit l'individu comme élève "et le garde comme élève" malgré la multiplication des "conseils de discipline".

Un meurtre, symbole des failles de la justice

Si Armel à tenu à témoigner aujourd'hui, c'est que "Agnès n'est pas juste une jeune fille tuée", assure-t-il. Il a d'ailleurs écrit une lettre à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, pour dénoncer le laxisme envers le traitement des récidivistes. La ministre ne lui a pas encore répondu.

Au micro de RTL, la maman de la victime avait déjà expliqué que "c'est une mort inutile qui pouvait être évitée, l'erreur est humaine mais on l'a payée très cher". La grand-mère, elle, avait pointé du doigt le laxisme du collège.

>
La grand-mère d'Agnès : "Les parents de Mathieu ont enfoncé leur fils" Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762247012
Agnès Marin : "Son meurtrier est le dernier des salopards", selon le grand-père de la victime
Agnès Marin : "Son meurtrier est le dernier des salopards", selon le grand-père de la victime
INVITÉ RTL - Armel Marin, le grand-père d'Agnès, violée et tuée en 2011 par un élève de son pensionnat en Haute-Loire, réclame une peine exemplaire à l'ouverture du procès.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/agnes-marin-son-meurtrier-est-le-dernier-des-salopards-selon-le-grand-pere-de-la-victime-7762247012
2013-06-12 09:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5ndvgDaglHbZBi-HJW07PA/330v220-2/online/image/2011/1118/7736198400_agnes-marin-a-disparu-mercredi.jpg