1 min de lecture Faits divers

Affaire Maëlys : prison ferme requise pour avoir encensé Nordahl Lelandais

Le tribunal correctionnel de Sarreguemines, en Moselle, a requis une peine de dix mois de prison, dont six avec sursis. Les parents de Maëlys, "en souffrance", ont assisté à l'audition.

Le symbole de la justice (illustration)
Le symbole de la justice (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Floriane Valdayron
Floriane Valdayron
et AFP

Nordahl Lelandais, le meurtrier présumé de Maëlys, serait un "grand homme", qui devrait être "admiré et respecté". C'est du moins le point de vue d'un homme qui a encensé le présumé assassin sur un groupe Facebook, désormais fermé. Ses paroles lui ont valu d'être poursuivi pour apologie publique de crime. Le tribunal correctionnel de Sarreguemines (Moselle) a requis une peine de dix mois de prison, dont six avec sursis. La décision sera rendue le 22 juin.

Ce vendredi 18 mai, les parents de Maëlys et leur avocat étaient également présents au tribunal correctionnel de Sarreguemines, en Moselle. "Ça fait neuf mois qu’on est dans la souffrance, a témoigné son père, justifiant les 400 kilomètres parcourus pour assister à l'audition. Qu’on nous fasse encore du mal sur les réseaux sociaux, ça devient compliqué".

Les propos en questions avaient été repérés par l'office central de lutte contre la cybercriminalité. "Il dit qu'il n'avait pas de mauvaises intentions. Il a tenu ces propos sur un forum pour faire réagir les gens qui n'avaient pas réagi avec autant d'émoi à la mort d'un enfant maghrébin, assassiné dans les mêmes conditions", a indiqué le procureur Jean-Luc Jaeg à l'AFP.

Maëlys, huit ans, avait disparu le 27 août dernier, à la fin d'une soirée de mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. C'est seulement six mois après les faits, en février, que Nordahl Lelandais a avoué l'avoir tuée. L'ex-militaire de 34 ans est mis en examen pour son meurtre, ainsi que pour celui du caporal Arthur Noyer, en avril 2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Disparition de Maëlys Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants