1 min de lecture Xavier Dupont de Ligonnès

Affaire Ligonnès : l'audition de l'ex-maîtresse n'a rien donné

L'affaire Dupont de Ligonnès reste toujours un mystère, deux ans après les faits : l'audition, mardi à Munich, d'une ancienne maîtresse allemande de l'homme suspecté du meurtre de sa femme et de ses quatre enfants à Nantes en avril 2011, et introuvable depuis, n'a pas donné de nouvelle orientation à l'enquête.

Le 21 avril, les corps d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants sont découverts sous la terrasse de leur maison, à Nantes. Seul Xavier, le père, manque à l'appel.
Le 21 avril, les corps d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants sont découverts sous la terrasse de leur maison, à Nantes. Seul Xavier, le père, manque à l'appel.
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

"Pas d'orientation nouvelle"

Tout en confirmant que l'audition de cette femme prénommée "Claudia" avait bien eu lieu, le procureur adjoint de Nantes a indiqué qu'il n'y avait "pas d'orientation nouvelle" à l'enquête qui en découlait. Le témoignage de cette femme, qui aurait pu avoir été contactée par Xavier Dupont de Ligonnès, comme l'ont été plusieurs autres de ses anciennes maîtresses, peu de temps avant le drame puis sa disparition, manquait aux enquêteurs pour compléter l'emploi du temps du suspect lors des semaines cruciales précédant le meurtre puis sa disparition.
  
Après deux années d'enquête, presque jour pour jour, les corps des victimes ayant été découverts le 21 avril 2011, aucune trace de M. de Ligonnès, ni vivant ni mort, n'a encore été retrouvée. Cet homme de 52 ans n'a plus donné signe de vie après avoir quitté un hôtel Formule 1 à Roquebrune-sur-Argens, le 15 avril 2011 au matin. Dans la poursuite de l'enquête, de nouvelles fouilles sont programmées d'ici l'été dans le sud-est, a confirmé Mme Bonnet mercredi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Xavier Dupont de Ligonnès Faits divers Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants