2 min de lecture Affaire Grégory

Affaire Grégory : "Bernard Laroche a enlevé l’enfant", affirme l'avocat des Villemin

PODCAST - Maître Thierry Moser, avocat des parents du petit Grégory, était l'un des invités de Jacques Pradel dans "L'heure du Crime" lundi 20 janvier.

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Affaire Grégory : et maintenant, que reste-t-il ? Crédit Image : JEAN-CLAUDE DELMAS / AFP | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Noémie Grinberg et Amandine Lemaire

Trois décennies après la mort de Grégory Villemin, la cour d'appel de Paris a annulé la semaine dernière la garde à vue de Muriel Bolle. Début novembre 1984, l’adolescente, alors âgée de 15 ans, avait accusé formellement son beau-frère, Bernard Laroche, d'avoir enlevé Grégory le 16 octobre 1984, avant de se rétracter. Depuis, elle n'a cessé de clamer l'innocence de Bernard Laroche, qui sera abattu par le père Grégory, Jean-Marie Villemin, en 1985. 

L'enquête va désormais se poursuivre à Dijon, a assuré le procureur général de la Cour d'appel de Dijon Jean-Jacques Bosc, qui s'est félicité du maintien dans le dossier de certaines déclarations de Muriel Bolle.

Pour faire le point sur ce dossier considéré comme le plus énigmatique de l'histoire criminelle en France, Jacques Pradel recevait lundi 20 janvier, dans son émission L’heure du Crime, Me Thierry Moser, l’un des avocats de Christine et Jean-Marie Villemin, les parents de Grégory. "Il est évident que nous n’allons absolument pas insister pour que Murielle Bolle soit à nouveau mise en examen, je le dis clairement", a-t-il insisté avant de lancer un autre message : "Nous sommes convaincus que Bernard Laroche a enlevé l’enfant".

Nous pensons que Bernard Laroche est l’un des rouages

Me Thierry Moser
Partager la citation

Pour l’avocat, "Murielle Bolle se trouvait dans le véhicule avec sa belle-sœur au moment de l’enlèvement de l’enfant, et nous pensons que cette gamine de 15 ans, a pu ne pas réaliser que Laroche participait à la commission d’un crime". 

Et au micro de Jacques Pradel, l’avocat va encore plus loin : "Nous pensons que nous sommes en présence d’un crime collectif. Nous pensons que Bernard Laroche est l’un des rouages. Nous pensons que Bernard Laroche est celui qui enlève l’enfant et qui ensuite remet l’enfant à d’autres personnages. Ce sont ces personnages qui organisent la mise à mort, l’exécution de ce malheureux enfant". 

L'affaire Grégory a été relancée en juin 2017 quand le grand-oncle et la grand-tante de l'enfant - les époux Jacob qui n'avaient jamais été inquiétés auparavant - et Murielle Bolle ont été mis en examen, soupçonnés d'avoir commis un "acte collectif" avec Bernard Laroche. Mais ces poursuites ont ensuite été annulées pour des questions de procédure.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Grégory Faits divers Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants