1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. 1er mai : quel est le profil des personnes en garde à vue ?
1 min de lecture

1er mai : quel est le profil des personnes en garde à vue ?

Une centaine de personnes avait été placée en garde à vue à Paris après les débordements de la manifestation du 1er mai. Parmi ces gens plutôt jeunes et d'extrême gauche, 5 mineurs et un tiers de femmes.

109 personnes avaient été placées en garde à vue à l'issue des débordements du 1er mai à Paris
109 personnes avaient été placées en garde à vue à l'issue des débordements du 1er mai à Paris
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
1er mai : quel est le profil des personnes en garde à vue ?
00:01:07
Olivier Boy & Thibaut Deleaz

43 personnes étaient toujours en garde à vue jeudi 3 mai après les débordements de la manifestation du 1er mai à Paris. Et le profil de certaines personnes interpellées au sein des "Black Blocs" a surpris les forces de l'ordre.

Ceux qui ont été arrêtés ne semblent pas en effet être des professionnels de la casse. On trouve parmi eux 5 mineurs, et un tiers de femmes. À part un homme fiché S pour son appartenance à la mouvance d'extrême gauche, les autres sont quasiment tous inconnus des services de police.

Les personnes interpellées sont plutôt de très jeunes gens, d'extrême gauche et parisiens. Ils ressemblent à ceux qui bloquaient les facs ces dernières semaines comme à Tolbiac, et qui ont profité de l'occasion pour venir en ordre plutôt dispersé semer la pagaille.

Une enquête ouverte

Les autorités souhaiteraient aller plus loin que ces interpellations. Le parquet de Paris a ouvert une enquête, confiée à la police judiciaire, pour tenter d'identifier les militants les plus violents, les plus entraînés. Les autorités veulent débusquer ceux qui éventuellement tirent les ficelles, même si certains doutent de l'existence d'une véritable organisation structurée qui serait à la manœuvre derrière ces débordements.

À écouter aussi

Le Premier ministre Édouard Philippe a précisé mercredi 2 mai que le gouvernement n'excluait pas de dissoudre ces groupes radicaux. Une demande qu'avait notamment formulée le Front national.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.