1 min de lecture Robert Mugabe

Zimbabwe : Robert Mugabe emporterait 70 à 75% des voix, selon son parti

Le porte-parole du parti présidentiel affirme que son candidat, Robert Mugabe, aurait remporté près de 75% des voix à la présidentielle de mercredi.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le président zimbabwéen Robert Mugabe devrait avoir remporté près de 75% des voix à la présidentielle de mercredi, et son parti la Zanu-PF devrait pouvoir compter sur une majorité des deux tiers à l'Assemblée nationale, a indiqué vendredi 2 août le porte-parole du mouvement.

"La prédiction, c'est que le président devrait avoir de 70 à 75%. C'est le sentiment, d'après ce que je vois remonter du terrain", et "je crois que nous aurons une majorité des deux tiers environ" à l'Assemblée, a déclaré le porte-parole du parti présidentiel Rugare Gumbo. "Je crois que nous aurons une majorité des deux tiers environ" à l'Assemblée, où le MDC du Premier ministre Morgan Tsvangirai était jusqu'à présent majoritaire, a-t-il ajouté. La Zanu-PF a remporté 52 des 62 circonscriptions dont les résultats ont été publiés jusqu'à présent, sur un total de 210 sièges à pourvoir. "Nous ne pouvons pas avoir moins de 130 à 140 sièges", a relevé Rugare Gumbo.

"Énorme farce"


Une majorité des deux tiers permettrait au parti de Robert Mugabe de modifier la Constitution, un texte relativement libéral tout juste approuvé par référendum en mars. Une telle victoire du camp de Robert Mugabe, qui à 89 ans gouverne le Zimbabwe depuis son indépendance il y a 33 ans, mettrait K.O. son principal adversaire Morgan Tsvangirai, avec qui il était associé dans un gouvernement de cohabitation agité.

Celui-ci a qualifié le scrutin de mercredi d'"énorme farce", estimant qu'il était "nul et non avenu" tant le camp présidentiel avait manipulé les urnes. De très nombreux électeurs des villes --traditionnellement hostiles à Robert Mugabe-- n'ont notamment pas trouvé leur nom sur des listes électorales qui n'ont été rendues publiques qu'à la veille du scrutin, rendant impossible toute vérification sérieuse et tout recours.

À lire aussi
Robert Mugabe est resté à la tête du Zimbabwe des années 1980 à 2017 Afrique
Robert Mugabe refuse de parler à un journaliste blanc en Afrique du Sud

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Robert Mugabe Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants