1 min de lecture International

Yémen : le président Saleh blessé par des tirs d'obus

Cinq hauts responsables yéménites, dont le Premier ministre Ali Mohamed Moujawar, blessés vendredi dans le bombardement du palais présidentiel à Sanaa, ont été transférés samedi en Arabie saoudite pour recevoir des soins, a annoncé l'agence officielle Saba. En revanche, l'état du président Ali Abdallah Saleh, hospitalisé à l'hôpital militaire de la capitale après avoir été blessé dans l'attaque, est "stable" et "n'inspire pas d'inquiétude", a indiqué une source médicale. Outre M. Moujawar, les présidents de la Chambre des députés, Yahia al-Raï, et du Conseil consultatif, Abdel Aziz Abdel Ghani, ainsi que le vice-Premier ministre pour les Affaires intérieures, Sadek Amin Abou Ras, blessés dans le bombardement de vendredi, ont été transportés en Arabie saoudite, a ajouté la même source.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

.
Bannière vidéo M6 OK

"Le Premier ministre et le président du Parlement, ainsi que plusieurs autres personnalités politiques qui participaient à la prière du vendredi dans la mosquée au Palais présidentiel ont été blessés dans des tirs d'obus", a déclaré le porte-parole du Congrès populaire général (CPG), Tarek Chami. "Le président Saleh a été légèrement touché à l'arrière de la tête", a-t-il ajouté. Il a accusé le puissant chef de la tribu des Hached, cheikh Sadek al-Ahmar, en guerre contre les forces gouvernementales dans un quartier du nord de Sanaa, d'être responsable des tirs.

"Les al-Ahmar ont franchi toutes les lignes rouges", a-t-il dit. "Les al-Ahmar se retrouvent désormais dans une situation difficile", a-t-il ajouté, précisant que la mosquée avait été touchée par deux obus. Parmi les personnes touchées figure le vice-Premier ministre aux Affaires de la Défense et de la Sécurité, Rached Mohammed al-Alimi, qui a été "grièvement blessé et hospitalisé", a précisé la source proche de la présidence.

Plus tôt, les forces de sécurité yéménites avaient bombardé le domicile d'un dirigeant tribal, Hamid al Ahmar, et les affrontements, d'abord concentrés dans le nord de la capitale, s'étendent vers le sud de la ville.

Plus de 370 personnes ont trouvé la mort depuis le début de la révolte populaire contre le président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis trente-trois ans, et au moins 155 d'entre elles ont péri au cours des dix derniers jours dans les combats entre les troupes restées fidèles au chef de l'Etat et les groupes tribaux ralliés à l'opposition.

Depuis deux semaines, des islamistes contrôlent par ailleurs une ville côtière, Zinjibar, d'où des milliers d'habitants se sont enfuis.

Les Etats-Unis, qui redoutent que le chaos yéménite renforce Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), ont envoyé mercredi un émissaire en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis : le conseiller antiterroriste de Barack Obama, John Brennan, va tenter d'y trouver des pistes de sortie de crise.

Le président Saleh a plusieurs fois refusé de signer un accord de transition négocié par ses puissants voisins du Golfe, qui prévoyait son départ dans un délai d'un mois et la création d'un gouvernement d'union contre l'immunité.

Lire la suite
International Infographie Vidéo M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7692061016
Yémen : le président Saleh blessé par des tirs d'obus
Yémen : le président Saleh blessé par des tirs d'obus
Cinq hauts responsables yéménites, dont le Premier ministre Ali Mohamed Moujawar, blessés vendredi dans le bombardement du palais présidentiel à Sanaa, ont été transférés samedi en Arabie saoudite pour recevoir des soins, a annoncé l'agence officielle Saba. En revanche, l'état du président Ali Abdallah Saleh, hospitalisé à l'hôpital militaire de la capitale après avoir été blessé dans l'attaque, est "stable" et "n'inspire pas d'inquiétude", a indiqué une source médicale. Outre M. Moujawar, les présidents de la Chambre des députés, Yahia al-Raï, et du Conseil consultatif, Abdel Aziz Abdel Ghani, ainsi que le vice-Premier ministre pour les Affaires intérieures, Sadek Amin Abou Ras, blessés dans le bombardement de vendredi, ont été transportés en Arabie saoudite, a ajouté la même source.
https://www.rtl.fr/actu/international/yemen-le-president-et-le-premier-ministre-blesses-par-des-tirs-7692061016
2011-06-04 12:30:00