2 min de lecture Yémen

Yémen : le gouverneur d'Aden tué dans un attentat revendiqué par Daesh

Le gouverneur d'Aden, deuxième ville du Yémen, le général Jaafar Saad, a été tué dimanche 6 décembre dans un attentat à la voiture piégée.

Le gouverneur Jaafar Saad le 24 octobre 2015.
Le gouverneur Jaafar Saad le 24 octobre 2015. Crédit : SALEH AL-OBEIDI / AFP
Marine Cluet et AFP

Ce dimanche 6 décembre, le général Jaafar Saad, gouverneur d'Aden, a été tué dans un attentat à la voiture piégée dans la deuxième ville du Yémen, dans le quartier résidentiel de Tawahi a confirmé l'agence gouvernementale Saba. Une attaque qui a également coûté la vie au gouverneur et à ses gardes du corps et qui a été revendiqué quelques heures plus tard via Twitter par Daesh.

Selon des témoins, deux gardes du corps ont été tués dans l'explosion provoquée par une charge commandée à distance. Le sort du chauffeur restait inconnu. Des images mises en ligne sur les réseaux sociaux montrent une voiture en feu, totalement détruite.

Le 6 octobre dernier, le groupe jihadiste, en compétition avec Al-Qaïda au Yémen, avait revendiqué un attentat meurtrier contre le siège provisoire du gouvernement à Aden et des sites de la coalition arabe. 

Plus de 5.700 morts depuis mars

Le général Jaafar Saad avait pris récemment ses fonctions de gouverneur d'Aden. Il était proche du président Abd Rabbo Mansour Hadi qui s'est installé à la mi-novembre dans cette ville déclarée capitale "provisoire" du Yémen. 

À lire aussi
Le site pétrolier attaqué en Arabie saoudite Arabie Saoudite
Attaque en Arabie saoudite : les Houthis "jouent au plus fort", selon un expert

Ce pays pauvre de la Péninsule arabique est ravagé par des combats entre les forces loyalistes soutenues par une coalition militaire arabe et des rebelles chiites Houthis pro-iraniens qui se sont emparés de vastes régions, dont la capitale Sanaa. Un conflit qui a fait plus de 5.700 morts selon l'ONU depuis l'intervention fin mars de la coalition arabe sous la conduite de l'Arabie saoudite, voisine du Yémen.

Un quartier sous tensions

Tawahi est connu comme étant un fief de jihadistes d'Al-Qaïda, de plus en plus visibles dans divers quartiers d'Aden que les autorités peinent à sécuriser. La situation est très tendue dans ce quartier, théâtre samedi d'échauffourées entre des combattants d'Al-Qaïda et des membres de la police militaire, selon des habitants.

Samedi, le président d'un tribunal chargé des affaires de terrorisme, Mohsen Mohamed Alwane, et quatre de ses gardes du corps, qui circulaient à bord d'une voiture à Al-Mansoura, un quartier d'Aden, avaient été tués par des hommes armés, selon une source de sécurité. Selon cette source, un officier de la police, le colonel al-Khadher Ali Ahmed, avait également été abattu à Aden par des hommes armés. Ces attaques n'ont pas été revendiquées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yémen Daesh Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants