1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : une opération choc en hommage aux migrants décédés en Méditerranée
1 min de lecture

Royaume-Uni : une opération choc en hommage aux migrants décédés en Méditerranée

VIDÉO - À l'initiative d'Amnesty International, 200 militants de l'ONG se sont glissés dans des sacs mortuaires disposés sur une plage de Brighton, au sud du pays.

Royaume-Uni : une opération choc en hommage aux migrants décédés en Méditerranée
Royaume-Uni : une opération choc en hommage aux migrants décédés en Méditerranée
Crédit : BEN STANSALL / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Des dizaines de sacs de plastique noir à taille humaine, alignés sur une plage, accompagnés d'une couronne mortuaire. Voici la triste scène à laquelle ont pu assister les habitants de Brighton, au sud du Royaume-Uni. En cause, non pas un nouveau drame de l'immigration comme celui du 19 avril, mais une opération de communication choc de l'ONG Amnesty International. 

L'objectif ? Interpeller les autorités et notamment l'Union européenne sur une situation qui a déjà coûté la vie à plus de 1.600 migrants désespérés depuis le début de l'année. 

Mais la principale cible de la campagne, c'était surtout le gouvernement britannique, coupable d'une réaction jugée "honteuse" après la mort de 800 personnes entre les côtes libyennes et l'Italie, le weekend dernier. "Jusqu'à présent, la réponse gouvernement du Royaume-Uni a été honteuse", explique ainsi la directrice de la branche locale d'Amnesty, Kate Allen. 

"Mais ils semblent enfin avoir pris conscience de la nécessité absolue d'agir." Et d'ajouter : "Les gouvernements européens doivent passer au plus vite des mots aux actes pour mettre un terme aux noyades de ces gens en route vers l'Europe." 

À lire aussi

Pour dénoncer l'inefficacité de l'opération commune Triton, les militants de l'ONG ont ainsi pris place dans les sacs mortuaires, à proximité d'une couronne aux allures de bouée de sauvetage sur laquelle apparaissait le mot-clé #DontLetThemDrown, ou "Ne les laissez pas se noyer" en français. 

Un message choc, applaudi par les passants et très largement relayé par les médias britanniques, qui espère peser sur les mentalités avant le sommet de crise prévu jeudi 23 avril à Bruxelles. En pleine campagne pour sa réélection, le premier ministre David Cameron a fait savoir qu'il participerait à la réunion, dont l'objectif est de parvenir à un accord renforçant les capacités et financements de l'opération. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/