1 min de lecture États-Unis

VIDÉO - Des inondations mortelles dévastent l'Ouest américain

VIDÉO ZAPPEUR - Dans l'Utah et l'Arizona, des pluies torrentielles ont fait au moins huit morts et plusieurs disparus.

>
Des inondations mortelles dévastent l'Ouest américain Crédit Image : Capture d'écran / Facebook | Durée : |
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Le phénomène est bien connu dans l'Ouest américain, surtout à cette saison, mais il n'en reste pas moins terriblement dangereux. Chaque année, à la fin de l'été, les États de l'Arizona et de l'Utah ainsi que le nord du Mexique vivent une forme de mousson, c'est-à-dire une hausse remarquable des précipitations, qui se produisent soudainement en des endroits très localisés. 

En cette mi-septembre, à la période où les épisodes pluvieux diminuent d'ordinaire en nombre comme en intensité, les deux États américains viennent de subir de plein fouet des pluies torrentielles et dévastatrices. À l'heure actuelle, le lourd bilan humain s'élève à huit victimes et cinq disparus. Tous appartenaient à une communauté de Mormons fondamentalistes et polygames, très présente dans l'Utah. 

Comme l'a rapporté le shérif local, un total de seize personnes se trouvaient groupées dans deux véhicules, principalement des femmes et enfants. Roulant sur une route transformée en rivière par les pluies diluviennes, les deux voitures ont été emportées par les eaux sur plusieurs centaines de mètres, éjectant la plupart des occupants. Symbole de la violence des pluies, les autorités ont expliqué que ces précipitations mortelles n'auront duré que quelques minutes. "Moins d'une heure après, il n'y avait plus un nuage et le soleil brillait."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Inondations Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants