1 min de lecture ONU

Birmanie : l'ONU dénonce un "nettoyage ethnique" des Rohingyas

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme Zeid Ra'ad Al Hussein a dénoncé lundi le traitement de la minorité de musulman rohingya par la Birmanie comme étant un "exemple classique de nettoyage ethnique".

>
VIDÉO - Bangladesh: des réfugiés rohingyas réagissent au cessez-le-feu Crédit Image : Ye Aung Thu / AFP | Crédit Média : AGNES BUN/AFP | Date :
Loïs Richard et AFP

Villages incendiés, civils exécutés et frontière minée... Pour le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Zeid Ra'ad Al Hussein, le traitement de la minorité musulmane rohingya par la Birmanie est un "exemple classique de nettoyage ethnique".

L'ONU a mis en place une "mission internationale indépendante" pour enquêter sur d'éventuelles exactions de membres de l'armée birmane contre la minorité Rohingyas. Depuis le 25 août, 313.000 rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh pour fuir les violences en Birmanie.

La vague de répression de l'armée intervient après une série d'attaques meurtrières des rebelles rohingyas contre la police fin août en Birmanie. Une réponse "clairement disproportionnée et sans égard pour les principes fondamentaux du droit international", d'après M. Al Hussein.

À lire aussi
Donald Trump à l'ONU le 19 septembre 2017 ONU
États-Unis : pourquoi ont-ils menacé de sortir leur veto à l’ONU ?

"La Birmanie ayant refusé l'accès aux enquêteurs (...), l'évaluation actuelle de la situation ne peut pas être entièrement réalisée, mais la situation semble être un exemple classique de nettoyage ethnique", a déclaré Zeid Ra'ad Al Hussein lors de l'ouverture de la 36e session du Conseil de l'ONU à Genève.

Tirs sur des civils et frontière minée

Malgré l'absence d'experts onusiens présents dans le pays, le Haut-Commissaire a indiqué avoir reçu "de multiples rapports et des images satellites montrant des forces de sécurité et des milices locales brûlant des villages rohingyas, et des informations cohérentes faisant état d'exécutions extrajudiciaires, y compris de tirs sur des civils en fuite".

Le responsable de l'ONU s'est également dit "consterné par les informations selon lesquelles les autorités de Birmanie ont commencé à poser des mines le long de la frontière avec le Bangladesh".

Un cessez-le-feu unilatéral

Les musulmans rohingyas sont une minorité en Birmanie où la population est bouddhiste à plus de 90%. Ils n'ont pas la nationalité birmane bien que certaines familles vivent dans le pays depuis plusieurs générations.

Les rebelles ronhingyas ont déclaré dimanche 10 septembre un cessez-le-feu unilatérale d'un mois. Une proposition de trêve rejetée par le gouvernement birman qui affirme ne pas négocier avec des "terroristes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
ONU Bangladesh Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790047951
Birmanie : l'ONU dénonce un "nettoyage ethnique" des Rohingyas
Birmanie : l'ONU dénonce un "nettoyage ethnique" des Rohingyas
Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme Zeid Ra'ad Al Hussein a dénoncé lundi le traitement de la minorité de musulman rohingya par la Birmanie comme étant un "exemple classique de nettoyage ethnique".
https://www.rtl.fr/actu/international/video-birmanie-l-onu-denonce-un-nettoyage-ethnique-des-rohingyas-7790047951
2017-09-11 12:31:03
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9S_wZ9r1PFp0sGa0lOVy9Q/330v220-2/online/image/2015/0524/7778473305_000-hkg10181585.jpg