2 min de lecture Attentats en Tunisie

VIDÉO - Attaque terroriste à Tunis : une vidéo de surveillance montre les terroristes dans le musée du Bardo

VIDÉO - Le ministère de l'Intérieur tunisien a publié sur Facebook des images de vidéosurveillance où l'on voit les deux tueurs déambulant dans le musée, kalachnikov à la main.

>
Attentat du Bardo : l'État tunisien dévoile une vidéo des tueurs Crédit Image : FETHI BELAID / AFP | Durée : |
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

La Tunisie a affirmé que l'enquête sur l'attentat du Bardo avançait, trois jours après l'attaque revendiquée par le groupe État islamique qui a coûté la vie à 20 touristes étrangers et un Tunisien. Le ministère de l'Intérieur a diffusé samedi 21 mars au soir, sur sa page officielle Facebook, une vidéo tirée en partie de caméras de surveillance, montrant les deux tueurs déambulant dans le musée du Bardo, kalachnikov à la main au moment de l'attentat.

Des failles dans le système de sécurité

Un touriste français, arrivé samedi à Marseille et qui a visité le musée juste avant l'attaque, a souligné aussi l'absence de mesures de sécurité. "On entrait comme dans un moulin, il y avait juste un type avec une mitraillette à l'entrée du parking", a expliqué Thierry. Le chef du gouvernement, Habib Essid, a reconnu "des failles dans tout le système sécuritaire"

 "Le dossier est chez le juge d'instruction. Il y a des développements mais pour préserver le secret de l'enquête et son efficacité nous préférons ne donner aucun détail", a expliqué le porte-parole du parquet, Sofiène Sliti. De son côté, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Mohamed Ali Aroui, a évoqué "plus de dix arrestations (de personnes) impliquées de manière directe ou indirecte dans l'attaque, parmi elles des gens ayant apporté un soutien logistique".

Yassine est victime d'un lavage de cerveau, des idées venimeuses, ces pourritures qui envoient au nom de la religion des jeunes vers la mort

Le frère de Yassine
Partager la citation

À Tunis, un frère du second assaillant Yassine Laabidi a témoigné auprès de l'AFP du "choc énorme" de la famille. "Yassine était un jeune aimable, chaleureux, beau gosse, intellectuel, qui n'avait rien en commun avec les jihadistes. Il est victime d'un lavage de cerveau, des idées venimeuses, ces pourritures qui envoient au nom de la religion des jeunes vers la mort", s'est-il exclamé. 

>
Attaque terroriste à Tunis : une vidéo de surveillance montre les terroristes dans le musée du Bardo Crédit Image : RTL | Crédit Média : Raphaël Vantard | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Tunisie Terrorisme Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants