1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Victoire de Trump : "Est-ce que ça va être la Troisième Guerre mondiale ?"
2 min de lecture

Victoire de Trump : "Est-ce que ça va être la Troisième Guerre mondiale ?"

Depuis la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine, sur fond de tensions diplomatiques, certains professeurs sont confrontés aux inquiétudes de leurs élèves.

Vladimir Poutine et Donald Trump
Vladimir Poutine et Donald Trump
Crédit : AFP
Raphaël Bosse-Platière & AFP

Est-ce que ça va être "la Troisième Guerre mondiale" ? Donald Trump va-t-il "virer" les Mexicains et les musulmans des États-Unis ? Après la victoire surprise du milliardaire à la présidence des États-Unis face à Hillary Clinton, des enseignants répondent aux interrogations voire aux "peurs" de leurs élèves. 

Car le candidat républicain a fait une campagne marquée par les coups d'éclat, de ses saillies contre les immigrés - notamment mexicains - à ses propos sexistes envers les femmes, en passant par le spectre d'une Troisième Guerre mondiale, brandit en cas de victoire de sa rivale démocrate lors d'un meeting en Floride.

Mercredi, le jour de l'annonce des résultats scrutin, "je n'avais rien préparé vu la fraîcheur de l'information", raconte Brigitte Fossé, professeur d'histoire-géographie dans le Val-de-Marne. Constatant "l'anxiété" de ses élèves de 5ème, elle décide "d'y consacrer une bonne partie" du cours d'enseignement moral et civique (EMC). "Rappel du mode d'élection, information sur un État fédéral où les décisions n'appartiennent pas toutes au président, séparation des pouvoirs, j'ai tout convoqué pour les rassurer", explique-t-elle. Elle les a "laissés beaucoup s'exprimer" et leur a conseillé d'éviter "les chaînes d'information en continu", qui "risquent de développer leur anxiété". 

Dans la cour du lycée Pasteur à Strasbourg, "les élèves ne parlaient que de ça", selon Elisabeth Jacquet, professeur d'histoire-géographie, qui a répondu à leurs questions en classe et leur a exposé le système électoral américain. "Ils avaient tous entendu parler de sa politique anti-immigrés", du projet de "mur avec le Mexique" ou de déclarations disant qu'il n'autoriserait plus les musulmans à entrer aux Etats-Unis. "C'est ça qui les touche beaucoup", dit-elle. "Ils ont fait le lien avec le Front national en France", estimant que "ça ressemble beaucoup au programme de Marine Le Pen". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/