1 min de lecture Grèce

Victoire de Syriza en Grèce : Hollande félicite Tsipras

François Hollande et Cécile Duflot ont réagi à la victoire du parti Syriza en Grèce.

Victoire de Syriza en Grèce le 25 janvier 2015
Victoire de Syriza en Grèce le 25 janvier 2015 Crédit : ARIS MESSINIS / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

François Hollande a félicité Alexis Tsipras pour la victoire du parti de la gauche radicale Syriza aux élections législatives grecques, a indiqué la présidence française dans un communiqué dans la nuit de ce dimanche à lundi.

Le président de la République a rappelé "l'amitié qui unit la France et la Grèce et fait part à M. Tsipras de sa volonté de poursuivre l'étroite coopération entre nos deux pays, au service de la croissance et de la stabilité de la zone euro, dans l'esprit de progrès, de solidarité et de responsabilité qui est au coeur des valeurs européennes que nous partageons", a poursuivi le communiqué.

"L'heure d'une alternance européenne"

L'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot estime que la victoire du parti Syriza en Grèce sonne "l'heure d'une alternance européenne", dans une tribune publiée lundi dans Libération. La responsable d'Europe Ecologie-Les Verts assure que la France doit "être le premier soutien du changement grec" et notamment d'une demande de renégociation de la dette grecque.

Nous devons aider la Grèce

Cécile Duflot
Partager la citation

"Nous devons aider la Grèce, mais nous devons aussi l'inviter à ne pas tomber dans le piège traditionnel de la gauche. A une politique absurde d'austérité ne doit pas succéder une politique aveugle de relance", écrit également Cécile Duflot. "Nous avons ainsi l'occasion de faire la preuve que l'Europe n'est pas congelée dans le libéralisme, mais peut faire des choix politiques audacieux", ajoute-t-elle.

À lire aussi
Le Premier ministre Grec, Kyriakos Mitsotakis, le 15 octobre 2020 à Bruxelles. coronavirus
Coronavirus en Grèce : couvre-feu à Athènes et Thessalonique dès samedi

Le Premier ministre britannique David Cameron a quant à lui estimé que la victoire de Syriza, anti-austérité, allait augmenter l'incertitude économique en Europe. "L'élection grecque accroîtra l'incertitude économique en Europe", a écrit Cameron sur son compte Twitter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grèce Élections Europe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants