2 min de lecture International

Venezuela : 3.000 opposants manifestent à Caracas

3.000 opposants à Nicolas Maduro ont défilé dans les rues de Caracas pour protester contre un projet de réforme scolaire et de restriction du droit à manifester.

Quelque 3.000 manifestants sont descendus dans les rues de Caracas samedi 26 avril.
Quelque 3.000 manifestants sont descendus dans les rues de Caracas samedi 26 avril. Crédit : AFP / JUAN BARRETO
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Environ 3.000 opposants vénézuéliens ont manifesté à Caracas et dans plusieurs villes du pays ce samedi 26 avril. Un chiffre largement inférieur aux protestations de février. Les manifestants, essentiellement des jeunes, protestaient notamment contre un projet de réforme des programmes scolaires. "L'éducation ce n'est pas de l'endoctrinement", "Je lutte pour une éducation qui nous enseigne à penser pas à obéir", pouvait-on lire sur les banderoles.

Il y a quelques jours, le ministère de l'Education a lancé une consultation entre étudiants et professeurs sur un projet de réforme des programmes. L'opposition a dénoncé un "endocrinement". Ce projet vise, selon elle, à renforcer le modèle socialiste initié par le président défunt Hugo Chavez à son arrivée au pouvoir en 1999 et poursuivi par son successeur, le nouveau président Nicolas Maduro.

Contre un projet de restriction du droit à manifester

D'autres pancartes avec l'inscription "Manifester c'est mon droit" dénonçaient les restrictions visant à limiter le droit à manifester. Le Tribunal suprême de Justice a ainsi décrété jeudi 24 avril que toute manifestation doit obtenir une autorisation préalable des autorités locales. Dans le cas contraire, elle risque d'être dispersée par les forces de l'ordre qui doivent assurer le droit à la libre-circulation dans la rue.

Ce projet, contraire aux principes de la démocratie selon l'opposition, a aussi fait descendre les gens dans les rues de plusieurs villes, comme Valencia dans le Nord et Maracaibo à l'est. Des incidents ont émaillé les manifestations et la police a procédé à une dizaine d'arrestations à Caracas.

Ces nouvelles protestations font suite à celles de février qui avaient duré plusieurs semaines et étaient dirigées contre l'insécurité croissante et la crise économique dans un pays où l'inflation a atteint 60% sur un an et qui connait une pénurie des aliments de base. Ces manifestations avaient fait 41 morts, plus de 700 blessés et 180 personnes avaient été arrêtéess, selon des chiffres officiels.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Venezuela Manifestations
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants