2 min de lecture Vatican

Vatican : premier procès d'un prélat pour pédophilie

Accusé d'abus sexuels sur mineurs et détention de matériel pédo-pornographique, l'ancien nonce apostolique en République Dominicaine Józef Wesolowski sera jugé le 11 juillet prochain.

L'ancien nonce apostolique en République Dominicaine, le polonais Jozef Wesolowski, sera jugé pour des actes pédophiles le 11 juillet prochain (ici le 12 aoput 2011 / archives)
L'ancien nonce apostolique en République Dominicaine, le polonais Jozef Wesolowski, sera jugé pour des actes pédophiles le 11 juillet prochain (ici le 12 aoput 2011 / archives) Crédit : ERIKA SANTELICES / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le premier procès pour pédophilie d'un prélat débutera au Vatican le 11 juillet, a annoncé lundi le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi. Il visera l'ancien nonce apostolique, sorte d'ambassadeur du Vatican, en République Dominicaine, Józef Wesolowski accusé d'abus sexuels sur mineurs à Saint-Domingue, entre 2008 et 2013 et de détention de matériel pédo-pornographique lorsqu'il était à Rome en août 2013.

Ancien archevêque, le Polonais avait déjà été condamné par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi après un procès canonique et une enquête et avait été réduit à l'état laïc en juin 2014, puis arrêté le 22 septembre de la même année. Le père Federico Lombardi avait alors expliqué que cette procédure avait été décidée par le pape François, qui voulait qu'un cas "aussi grave et délicat soit traité sans retard".

Ce sera une première pour le petit tribunal,
qui avait déjà connu un procès célèbre en 2012, quand il avait jugé l'ancien majordome du pape Benoît XVI, Paolo Gabriele, condamné pour avoir transmis secrètement à la presse italienne des documents confidentiels. Il avait ensuite été gracié.

François plus sévère

Arrivée au Vatican au printemps 2013, le pape François semble plus que jamais décidé à combattre la pédophilie au sein de l'Église. Le Vatican a annoncé la semaine dernière la création d'une nouvelle instance de droit canonique pour juger les évêques coupables de négligence ou de complicité avec des prêtres sous leur autorité coupables d'abus sexuels. Cette nouvelle instance ne jugera pas ces prélats au pénal, contrairement à ce qui se produira pour ce nonce, directement accusé de délits pédophiles.

Le pape a par ailleurs accepté ce lundi la démission de deux évêques américains
accusés d'avoir protégés des prêtres pédophiles, l'archevêque John Clayton Nienstedt et adjoint Mgr Lee Anthony Piché, conformément à une disposition du code de droit canon, qui prévoit une sanction en cas de faute grave. Le Vatican ne donne pas d'explication mais cette sanction était réclamée par des associations de victimes aux États-Unis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vatican Pédophilie Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants