2 min de lecture Manuel Valls

Valls à Londres en opération séduction

Le Premier ministre est en visite à Londres ce lundi pour redorer le blason français et convaincre les britanniques des réformes économiques lancées par le gouvernement.

Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 16 septembre 2014.
Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 16 septembre 2014. Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Manuel Valls est en visite ce lundi 6 octobre au Royaume-Uni, un des fiefs du "French bashing". Il poursuit ainsi sa série de déplacements pour convaincre sur les réformes françaises et redorer l'image de la France. Arrivé dimanche soir à Londres, le Premier ministre commence son déplacement par une rencontre avec la communauté d'affaires française de Londres, où vivent plus de 350.000 Français.

Le chef du gouvernement rencontrera dans la matinée (11H00 françaises) son homologue, le conservateur David Cameron, pour un entretien au 10 Downing Street. Après la rencontre avec David Cameron, l'autre temps fort de son déplacement aura lieu en fin de matinée avec un discours devant les milieux économiques et financiers britanniques, en plein cœur de la City.

Vanter les réformes françaises et la nécessité d'une action européenne

Manuel Valls aura alors une double mission, selon Matignon. Vanter "la politique de réformes mise en oeuvre par le gouvernement français pour rétablir la compétitivité, la croissance et les comptes publics" et "souligner la nécessité d'une action concertée, à l'échelon européen, pour relancer la croissance et l'emploi à travers des politiques d'investissement dynamiques".

Soit le même agenda que celui porté auprès d'Angela Merkel à Berlin en septembre. Le Premier ministre, qui s'était déjà rendu en juillet auprès de Mariano Rajoy à Madrid et en meeting commun avec son homologue italien Matteo Renzi début septembre, poursuivra cette tournée aux Pays-Bas et au Luxembourg le 20 octobre.

Mission délicate au pays du "French bashing"

À lire aussi
Manuel Valls élections municipales
VIDÉO - Manuel Valls entre en campagne à Barcelone, et croit à une "remontada"

Déjà délicate face à une Angela Merkel soucieuse de budgets publics bien tenus, la mission s'annonce un cran plus difficile avec David Cameron, pris en tenaille entre les eurosceptiques de son camp conservateur et le parti europhobe Ukip.  La rencontre intervient alors que la France se voit reprocher de ne pas en faire assez pour réduire ses déficits.

Quant au "France bashing" auquel Manuel Valls tente de s'attaquer chaque jour ou presque, il reste vigoureux du côté nord du "Channel". Le directeur de la chaîne britannique de grands magasins à succès John Lewis, Andy Street, a ainsi jugé la semaine passée que la France, où "rien ne marche", était "finie", avant de s'excuser. Manuel Valls aura l'occasion de s'attaquer à cette image auprès du grand public britannique lors d'un entretien diffusé lundi soir dans l'émission de la BBC Newsnight.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Royaume-Uni Réformes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants