1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Une quarantaine de migrants morts étouffés dans leur bateau en Méditerranée
1 min de lecture

Une quarantaine de migrants morts étouffés dans leur bateau en Méditerranée

La marine italienne est venue en aide à un bateau de migrants, samedi, pour découvrir quarante personnes mortes étouffées dans la cale.

Une équipe française vient en aide à des migrants le 20 mai 2015. (Illustration)
Une équipe française vient en aide à des migrants le 20 mai 2015. (Illustration)
Crédit : MARINE NATIONALE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

C'est en venant en aide à une embarcation qui transportait plusieurs centaines de personnes, samedi au sud de l'île de Lampedusa, que la marine militaire italienne les a découverts. Au moins une quarantaine de migrants sont morts sur ce bateau, vraisemblablement étouffés dans la cale.

"Opération de secours en cours sur un bateau (...) De nombreux migrants secourus. Au moins quarante morts", affirmait la Marine dans un message sur son compte Twitter.

Une journaliste de la chaîne RaiNews a assisté aux opérations depuis le centre de coordination des opérations de la marine, où elle se trouvait pour un reportage. Selon elle, l'opération de secours a débuté peu après 7h du matin (5h GMT).

Embarcation surchargée

Un hélicoptère de la marine a repéré un bateau en difficulté à environ 21 milles des côtes libyennes. Transportant quelque 300 migrants, il était "surchargé et commençait à couler", a raconté la journaliste de RaiNews.

À lire aussi

Un navire de la marine s'est alors approché et a commencé les opérations de secours. Dans un deuxième temps seulement, les militaires ont découvert qu'il y avait une quarantaine de corps dans la cale.

La cale pour ceux qui paient le moins

D'après les nombreux témoignages recueillis auprès des survivants de ces voyages très dangereux entre la Libye et l'Italie, les passeurs ont l'habitude d'entasser dans la cale les migrants ayant payé le moins pour la traversée.

Piégés dans cet espace confiné, les migrants courent le risque de mourir étouffés ou asphyxiés par les émanations de carburant, ou encore noyés si le bateau chavire et coule sans leur laisser le temps de sortir.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/