1 min de lecture Italie

Un sismologue avait alerté les autorités italiennes

Le tremblement de terre de L'Aquila était-il prévisible ? La polémique enfle déjà en Italie. Un scientifique affirme avoir alerté, il y a quelques semaines, les autorités civiles des risques de séisme qui menaçaient la région des Abruzzes. Un événement qu'il avait prévu pour le dimanche 29 mars. Gioacchino Giuliani n'avait pas été pris au sérieux, et s'était même vu qualifier d'"imbécile" par le chef de la Protection civile. Il réclame aujourd'hui des excuses publiques.

Carole Laporte-Many et Gwendoline Debono

Gioacchino Giuliani avait relevé la présence de fortes concentrations de radon (gaz rare radioactif d'origine naturelle) près des zones sismiques et affirmait qu'un violent tremblement de terre était en préparation autour de L'Aquila.

Il y a environ un mois, des camionnettes équipées de haut-parleurs avaient sillonné L'Aquila, ville de 68.000 habitants à 100 kilomètres à l'est de Rome, en demandant aux résidents d'évacuer leur logement. Cette mesure avait provoqué la colère du maire de la cité et une plainte avait été déposée auprès de la police pour "diffusion d'informations alarmistes". Gioacchino Giuliani avait été contraint de retirer de son site Internet les résultats de ses recherches.

Ecouter aussi : Etait-il possible de prévoir le séisme en Italie ?

Lire la suite
Italie Séisme en Italie International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
4221458
Un sismologue avait alerté les autorités italiennes
Un sismologue avait alerté les autorités italiennes
Le tremblement de terre de L'Aquila était-il prévisible ? La polémique enfle déjà en Italie. Un scientifique affirme avoir alerté, il y a quelques semaines, les autorités civiles des risques de séisme qui menaçaient la région des Abruzzes. Un événement qu'il avait prévu pour le dimanche 29 mars. Gioacchino Giuliani n'avait pas été pris au sérieux, et s'était même vu qualifier d'"imbécile" par le chef de la Protection civile. Il réclame aujourd'hui des excuses publiques.
https://www.rtl.fr/actu/international/un-sismologue-avait-alerte-les-autorites-italiennes-4221458
2009-04-07 16:30:00