1 min de lecture Russie

Un pilote russe sain et sauf après la destruction de son avion par la Turquie

Ankara a abattu un avion militaire russe en évoquant une violation de son espace aérien mardi 24 novembre.

Un avion russe abattu en Turquie
Un avion russe abattu en Turquie Crédit : Capture d'écran ANADOLU AGENCY
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le second pilote de l'avion russe Su-24 abattu mardi 24 novembre par la Turquie est sain et sauf, annonce le ministre russe de la Défense, alors qu'il était porté disparu après l'incident. Sergueï Choïgou indique qu'il se trouve maintenant sur la base de Hmeimim en Syrie. Il remercie "tous nos hommes qui ont pris d'énormes risques toute la nuit" pour sauver le pilote lors d'une opération spéciale de 12 heures menée conjointement par les forces syriennes et russes. Les participants à cette opération "recevront les honneurs de l'État" a annoncé le ministre. 

Selon l'état-major de Moscou, le Su-24 a été abattu par l'armée turque au dessus du territoire syrien sans sommation et s'y est écrasé à quatre kilomètres de la frontière. Ankara affirme pour sa part que l'avion russe survolait son territoire et avait été averti "dix fois en l'espace de cinq minutes". Le deuxième pilote qui se trouvait à bord du Su-24 a été tué alors qu'il descendait en parachute après s'être éjecté.

Moscou renforce son système de défense antiaérien

Sergueï Choïgou a par ailleurs annoncé que des système de défense antiaérienne S-400 seront déployés sur sa base aérienne de Hmeimim. Le croiseur Moskva de la flotte russe, équipé de systèmes antiaériens, est quant à lui arrivé près de la province de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie. Le président russe Vladimir Poutine a aussi indiqué que les bombardiers russes voleront désormais sous la protection de chasseurs.

"J'espère que ce déploiement, ainsi que les autres mesures prises, sera suffisant pour assurer la sécurité des vols" des avions de l'armée russes, a déclaré Vladimir Poutine à la télévision.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Turquie Aviation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants