3 min de lecture AirAsia

Avion d'AirAsia disparu : 162 personnes à bord dont un Français

Un avion d'AirAsia a disparu entre l'Indonésie et Singapour, après avoir demandé à "dévier" de sa trajectoire en raison de la météo, indique la compagnie, qui précise qu'un Français est à bord.

Les écrans du Terminal 1 de l'aéroport Changi de Singapour, où le vol QZ8501 d'AirAsia devait atterrir à 8h30, le 28 décembre 2014.
Les écrans du Terminal 1 de l'aéroport Changi de Singapour, où le vol QZ8501 d'AirAsia devait atterrir à 8h30, le 28 décembre 2014. Crédit : MOHD FYROL / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un avion de la compagnie malaisienne à bas coûts AirAsia a disparu ce dimanche 28 décembre entre l'Indonésie et Singapour avec 162 personnes à bord. 

Un porte-parole du ministère indonésien des Transports a annoncé que "Jakarta a perdu le contact avec le vol AirAsia entre Surabaya et Singapour à 7h55". Avant cela, l'appareil avait demandé à "dévier" de sa trajectoire en raison de la météo, a précisé la compagnie sur son compte Facebook, précisant également qu'un Français se trouve à bord.

Capture d'écran d'une partie du message publié sur Facebook par AirAsia, le 28 décembe 2014, à 6h23.
Capture d'écran d'une partie du message publié sur Facebook par AirAsia, le 28 décembe 2014, à 6h23.

À 5h20, l'A320-200 a quitté l'aéroport international Juanda de Surabaya, sur l'île indonésienne de Java. Il devait atterrir à l'aéroport Changi de Singapour à 8h30. Sur les 162 personnes à bord de ce vol QZ8501 se trouvent sept membres d'équipage, 16 enfants et un nourrisson, a précisé l'aviation civile indonésienne. 

Air Asia précise également sur Facebook la nationalité des passagers. Il y aurait 156 Indonésiens, ainsi que trois Sud-Coréens, un Français, un Malaisien et un Singapourien.

Opération de recherches

À lire aussi
Les secours récupèrent une partie du fuselage de l'avion (illustration) indonésie
Air Asia : les sauveteurs récupèrent la dernière partie de fuselage de l'avion

La direction de l'aviation civile de Singapour, précise que le contact a été perdu dans l'espace aérien indonésien, à environ 350 km "au sud-est de la frontière entre les régions d'information de vol de Jakarta et de Singapour". 

AirAsia a pour sa part indiqué qu'une opération de recherches avait été lancée. "Pour le moment nous n'avons malheureusement pas d'autre information sur la situation des passagers et des membres d'équipage à bord", a-t-elle rapporté.

Nous avons interrompu les recherches car il commençait à faire nuit.

Un porte-parole du ministère des Transports
Partager la citation

Après le lancement des rercherches ce dimanche, le ministère indonésien des Transports a annoncé leur interruption : "Nous avons interrompu les recherches car il commençait à faire nuit. La météo aussi n'était pas très bonne". Elles seront toutefois reprises dès le lendemain à 07h ou même plus tôt si la météo est bonne",

Les efforts se concentrent pour l'instant sur une zone comprise entre l'île voisine de Belitung et la province de Kalimantan, dans la partie indonésienne de l'île de Bornéo, environ à mi-parcours du vol. "Nous nous coordonnons avec les équipes de secours et cherchons à établir sa position" a précisé l'aviation civile indonésienne, qui pense que l'engin se trouve quelque part entre Tanjung Pandan, une ville sur l'île de Belitung, et Kalimantan.

Le site FlightRadar24, qui géolocalise les avions en temps réel a posté une photo sur son compte Twitter montrant où le vol QZ8501 pouvait se trouver quand le contact a été perdu, à 23h18.

Les proches des passagers du vol QZ8501 ont été rassemblés à l'aéroport Changi de Singapour dans l'attente de nouvelles, le 28 décembre 2014.
Les proches des passagers du vol QZ8501 ont été rassemblés à l'aéroport Changi de Singapour dans l'attente de nouvelles, le 28 décembre 2014. Crédit : JUNI KRISWANTO / AFP

Année noire pour l'aviation malaisienne

2014 restera une année noire pour l'aviation malaisienne avec la perte de deux avions de la compagnie nationale Malaysia Airlines. Le 8 mars, le vol MH370 disparaissait peu après son décollage de Kuala Lumpur avec 239 personnes à bord, et sa disparition reste inexpliquée à ce jour. 

Puis le 17 juillet, un autre Boeing de Malaysia Airlines, assurant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, explosait en vol, vraisemblablement abattu par un missile pendant son survol de l'est de l'Ukraine. Il transportait 298 personnes, dont 193 ressortissants néerlandais. L'Indonésie, archipel qui dépend beaucoup du transport aérien pour les liaisons entre ses 17.000 îles, affiche l'un des pires bilans en Asie en matière de sécurité aérienne.

>
Avion d'AirAsia disparu : 162 personnes à bord dont un Français Crédit Image : RTL | Crédit Média : Sébastien Ricci | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
AirAsia Avions Indonésie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants