1 min de lecture Bulgarie

Un attentat anti-israélien fait sept morts en Bulgarie, Israël accuse l'Iran

Sept personnes ont été tuées mercredi dans un attentat suicide visant un autocar de touristes israéliens à l'aéroport de Burgas, en Bulgarie, qu'Israël a imputé au Hezbollah libanais et à ses soutiens iraniens. Les victimes venaient d'arriver à bord d'un vol charter, pour des vacances au bord de la mer Noire, et se trouvaient encore sur un parking lorsque l'explosion a dévasté le véhicule. Le Premier ministre de l'Etat hébreu Benjamin Netanyahu a promis à une riposte musclée contre la "terreur iranienne". François Hollande a condamné un "acte barbare".

Les touristes venaient d'arriver d'Israël à bord d'un vol charter, pour des vacances au bord de la mer Noire
Les touristes venaient d'arriver d'Israël à bord d'un vol charter, pour des vacances au bord de la mer Noire Crédit : AFP / STR / Bulfoto
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"Le kamikaze ressemblait à tout le monde"

"Nous avons établi que cet attentat était le fait d'un kamikaze qui avait un faux permis de conduire des Etats-Unis"
, a annoncé jeudi matin le ministre bulgare de l'Intérieur, Tsvetan Tsvetanov. Il a ajouté que la police scientifique avait collecté des échantillons d'ADN de l'auteur présumé de l'attentat et que des recherches étaient en cours en vue de l'identifier.

Les enregistrements des caméras de vidéosurveillance ont également permis de le repérer. "Il ressemblait à tout le monde, à une personne en bermuda et portant un sac à dos", a ajouté le ministre lors d'un point de presse à Burgas.

Le dernier bilan des autorités bulgares fait état de sept morts, dont le chauffeur bulgare du car et le kamikaze. Les cinq autres sont des Israéliens, selon les médias israéliens.

Trente-et-un Israéliens ont été blessés dans l'attentat, dont deux sont dans le coma. Un trente-deuxième blessé était encore non identifié. Les trois blessés les plus graves ont été transférés dans un hôpital à Sofia, la capitale bulgare.

Le maire de Burgas, ville portuaire de 200.000 habitants au bord de la mer Noire, a déclaré que l'autobus avait à son bord 47 touristes israéliens. L'aéroport a été fermé après l'explosion et les vols ont été déroutés vers l'aéroport de Varna, dans le nord-est du pays.

Condamnations

Cette explosion est survenue le jour même du dix-huitième anniversaire d'un attentat à la bombe contre le siège de la principale organisation juive d'Argentine, commis par un kamikaze membre du Hezbollah, organisation libanaise soutenue par l'Iran. Cet attentat avait fait 85 morts.

Pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, "tous les éléments convergent vers l'Iran. Au cours des derniers mois, nous avons assisté à des tentatives iraniennes pour s'en prendre à des Israéliens en Thaïlande, en Inde, en Géorgie, au Kenya, à Chypre et en d'autres endroits".

A Washington, Barack Obama a vivement condamné l'attentat et a personnellement téléphoné au Premier ministre israélien. "Les Etats-Unis seront aux côtés de leurs alliés et apporteront toute aide nécessaire à l'identification des auteurs de l'attentat et à leur traduction devant la justice", a déclaré le président américain, en jugeant l'attentat "absolument monstrueux".

Même réprobation du côté de Paris. "Le Président de la République condamne cet acte barbare commis contre des familles israéliennes qui a causé la mort de six personnes et une trentaine de blessés", déclare François Hollande dans un communiqué. "La France apportera son appui aux autorités bulgares et assure les autorités israéliennes de sa solidarité dans ces circonstances tragiques".

Un peu plus tôt, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a également condamné "avec la plus grande fermeté l'attentat terroriste" et a exprimé "son appui aux autorités bulgares (...) pour identifier, arrêter et présenter devant la justice les auteurs de ce crime abject".

"La Russie condamne fermement cet acte commis par des terroristes qui avaient pour seul but de tuer des civils innocents parmi lesquels se trouvaient des femmes et des enfants", a réagi de concocté Moscou.














Lire la suite
Bulgarie Attentats Israël
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7750925716
Un attentat anti-israélien fait sept morts en Bulgarie, Israël accuse l'Iran
Un attentat anti-israélien fait sept morts en Bulgarie, Israël accuse l'Iran
Sept personnes ont été tuées mercredi dans un attentat suicide visant un autocar de touristes israéliens à l'aéroport de Burgas, en Bulgarie, qu'Israël a imputé au Hezbollah libanais et à ses soutiens iraniens. Les victimes venaient d'arriver à bord d'un vol charter, pour des vacances au bord de la mer Noire, et se trouvaient encore sur un parking lorsque l'explosion a dévasté le véhicule. Le Premier ministre de l'Etat hébreu Benjamin Netanyahu a promis à une riposte musclée contre la "terreur iranienne". François Hollande a condamné un "acte barbare".
https://www.rtl.fr/actu/international/un-attentat-anti-israelien-fait-huit-morts-en-bulgarie-israel-accuse-l-iran-7750925716
2012-07-19 07:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pDFDmAxjCecHYf1KlzVkNw/330v220-2/online/image/2012/0719/7750926030_les-touristes-venaient-d-arriver-d-israel-a-bord-d-un-vol-charter-pour-des-vacances-au-bord-de-la-mer-noire.jpg