1 min de lecture Amérique du Nord

Un Américain et une Mexicaine se marient devant le mur anti-migrants de Trump

La frontière entre les États-Unis et le Mexique s'est brièvement ouverte samedi 18 novembre, le temps de célébrer un mariage binational.

Un Air d'Amérique
Un Américain et une Mexicaine se marient devant le mur anti-migrants de Trump
Crédit Média : Philippe Corbé Crédit Image : AFP / GUILLERMO ARIAS

Quand l'amour ne connait pas de frontière. L'histoire s'est passée samedi 18 novembre à l'extrémité sud-ouest des États-Unis, au bord du Pacifique, où s'enfonce une portion du mur qui sépare déjà la frontière entre le Mexique et les USA. Côté mexicain, c'est la grande ville de Tijuana. Côté américain, c'est le sud de San Diego, une petite station balnéaire qui s'appelle "Imperial Beach" (la "Plage impériale"). Tout un symbole : l'empire américain et sa richesse ; et juste de l'autre côté de la frontière, un pays du Tiers-monde. C'est là que, dans une portion de mur entrouverte pour trois minutes, l'Américain Brian Houston a épousé Evelia Reyes. Elle ne pouvait obtenir de visa pour venir se marier sur le sol américain.

C'est la sixième fois depuis 2013 que les agents chargés de contrôler la frontière ont ainsi entrouvert brièvement la frontière. Cela permet aux familles séparées de se voir, brièvement, quelques minutes.

Dans beaucoup de cas, ce sont en fait des familles qui vivaient ou se sont connus aux États-Unis, et dont l'un des membres a été expulsé au Mexique et ne peut désormais revenir. Il y a parfois des pères qui sont ainsi expulsés, et qui n'ont d’autre choix, pour voir leur épouse et leurs enfants, que d'espérer faire partie de ces quelques privilégiés.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés