1 min de lecture Patrimoine

Un adolescent canadien découvre une cité maya

REPLAY - William Gadoury, un jeune Québécois, vient de damer le pion à la Nasa.

>
Un adolescent canadien découvre une cité maya Crédit Image : AFP / Archives, Pedro Pardo | Crédit Média : Cyprien Cini | Durée : | Date :
245300_CINI
Cyprien Cini
et Loïc Farge

Il a 15 ans et dans une petite ville du nord de Montréal. William Gadoury est en train de devenir une star du web. Dans la vie, sa passion c'est l'histoire du peuple maya. Cette civilisation précolombienne vivait en Amérique latine il y a plus de 3.000 ans. Selon Le Journal de Montréal, l'adolescent lit tout ce qu'il trouve sur le sujet, y compris les constellations d'étoiles dessinées à l'époque. Là, il découvre une corrélation entre la place des étoiles sur les cartes et le positionnement des cités mayas. Selon sa théorie, à chaque étoile correspond un temple. Le jeune garçon, qui étudie à l'Académie Antoine-Manseau de Joliette, est le premier à faire ce rapprochement.

Mais le plus fort est encore à venir. Alors qu'il poursuit son enquête, tout seul dans sa chambre, il analyse une nouvelle constellation dans laquelle il découvre qu'il y a trois étoiles pour deux cités connues seulement. Il doit donc y avoir une cité inconnue quelque part. La zone dans laquelle il la situe est inaccessible. Il va réussir à convaincre différentes agences spatiales de mettre en oeuvre les moyens pour chercher la présence d'une pyramide maya via des images satellites. Bingo !

Le site, découvert dans la péninsule du Yucatan au Mexique, a été baptisé "Bouche-de-feu". Il pourrait être une des cinq cités mayas les plus importantes au monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Patrimoine Buzz internet Mexique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants