1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ukraine : Washington "très inquiet" des renforts militaires à l'Est
1 min de lecture

Ukraine : Washington "très inquiet" des renforts militaires à l'Est

Prenant acte de l'intensification des combats dans l'Est de l'Ukraine, Washington s'est dit très inquiet ce dimanche.

Des camions militaires sans plaque d'immatriculation qui roulent vers Donetsk, le 9 novembre 2014.
Des camions militaires sans plaque d'immatriculation qui roulent vers Donetsk, le 9 novembre 2014.
Crédit : DIMITAR DILKOFF / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La Maison Blanche a fait part ce dimanche 9 novembre de son inquiétude sur l'intensification des combats dans les régions séparatistes ukrainiennes rappelant que toute tentative des rebelles de s'emparer de davantage de territoire constituerait une "flagrante violation" des accords de cessez-le-feu.

Carte des derniers affrontements à l'est de l'Ukraine, au 7 novembre 2014.
Carte des derniers affrontements à l'est de l'Ukraine, au 7 novembre 2014.
Crédit : JJ/ABM, K.TIAN/J.JACOBSEN / AFP

"Nous sommes très inquiets de l'intensification des combats dans l'est ukrainien ainsi que des informations notamment de l'OSCE, faisant état de l'avancée par les séparatistes, soutenus par les Russes, d'importants convois d'armes lourdes et de chars" en zones rebelles, a déclaré la porte-parole du Conseil de sécurité nationale Bernadette Meehan.

Des camions militaires sans plaque d'immatriculation

Plus tôt dimanche, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, avait enjoint Moscou d'empêcher l'arrivée de tout renfort supplémentaire dans l'Est de l'Ukraine, estimant "très inquiétante" la présence de chars signalés la veille dans les zones rebelles par des observateurs de l'OSCE.

Ces observateurs de l'OSCE qui surveillent l'application du cessez-le-feu ont dénombré samedi soir "plus de 40 chars et camions" dans l'Est rebelle. Et dimanche en début d'après-midi, un convoi composé d'une vingtaine de camions militaires sans plaque d'immatriculation se dirigeait vers Donetsk.

Toute tentative des séparatistes de s'emparer de davantage de territoire dans l'est ukrainien constituerait une flagrante violation des accords de Minsk.

Bernadette Meehan
À écouter aussi

"Nous continuons à appeler toutes les parties à respecter strictement le cessez-le-feu. Toute tentative des séparatistes de s'emparer de davantage de territoire dans l'est ukrainien constituerait une flagrante violation des accords de Minsk", a ajouté Bernadette Meehan.

Cette dernière a également enjoint Moscou de respecter cet accord, "notamment d'arrêter de fournir du matériel militaire aux séparatistes et de retirer toutes ses troupes et armes d'Ukraine".

Une semaine après les élections séparatistes organisées au grand dam de Kiev et des Occidentaux sur les territoires aux mains des rebelles, les hostilités ne connaissent pas de répit dans ce conflit de près de sept mois qui a fait plus de 4.000 morts selon l'ONU.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.