2 min de lecture Europe

Ukraine : les deux Russes capturés ont avoué être des soldats en reconnaissance

Les deux soldats russes ont avoué être en mission de reconnaissance en Ukraine, sans ordre d'attaquer, alors que Moscou nie leur appartenance à ses forces armées.

Un des deux soldats russes capturés sur le front ukrainien le 19 mai 2015 à l'hôpital militaire de Kiev.
Un des deux soldats russes capturés sur le front ukrainien le 19 mai 2015 à l'hôpital militaire de Kiev. Crédit : GENYA SAVILOV / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Capturés le 16 mai dernier par l'armée ukrainienne dans l'Est du pays, les deux Russes ont reconnu ce jeudi 21 mai être des soldats d'active en mission de reconnaissance a annoncé l'OSCE. Une information contradictoire avec les déclarations de la Russie qui a toujours nié prendre part au combat entre les séparatistes pro-russes et l'armée ukrainienne. Moscou dément par ailleurs l'appartenance des deux hommes à ses forces armées.

Lors d'une rencontre avec la mission d'observation de l'OSCE en Ukraine, en l'absence des autorités ukrainiennes à l'hôpital militaire de Kiev où ces deux hommes sont soignés, "les deux individus ont affirmé qu'ils étaient membres d'une unité des forces armées russes", a indiqué l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) dans un communiqué. Lors de cette rencontre, les deux Russes ont "affirmé qu'ils étaient en mission de reconnaissance" en Ukraine, ajoutant qu'ils étaient armés mais n'avaient pas l'ordre d'attaquer, a précisé l'organisation.

Plusieurs missions en Ukraine

"L'un d'eux a indiqué avoir reçu l'ordre de son unité d'aller en Ukraine pour une durée de trois mois et devait faire objet d'une 'rotation' dans trois mois. Tous les deux ont déclaré avoir déjà été 'en mission' en Ukraine auparavant", poursuit le communiqué. Sur la vidéo de leur interrogatoire, les deux hommes ont indiqué être entrés en territoire ukrainien il y a plus d'un mois avec environ 200 autres militaires russes pour effectuer des missions de renseignement dans l'Est ukrainien, en compagnie des troupes rebelles qui affrontent les forces de Kiev.

Un de ces hommes a cependant assuré à plusieurs reprises que "les troupes russes n'étaient pas impliquées dans les combats en Ukraine", selon la même source. Tous les deux ont confirmé avoir été capturés après avoir été blessés par des tirs sur la ligne de front dans l'Est de l'Ukraine, a précisé l'OSCE. Dans la vidéo, les deux hommes ont précisé appartenir à la "3e brigade des forces spéciales russes, basée à Togliatti", à 800 kilomètres au sud-est de Moscou.

Démenti de Moscou

À lire aussi
crise ukrainienne
Guerre en Ukraine : pourquoi la tension monte à nouveau avec la Russie

Kiev et l'Occident accusent la Russie d'armer les rebelles et d'avoir déployé ses troupes dans la zone du conflit. Moscou, de son côté, nie farouchement ces accusations, ne concédant que la présence de "volontaires" russes partis de leur propre gré soutenir les combattants séparatistes.

Le ministère russe de la Défense avait lundi catégoriquement démenti leur appartenance aux troupes d'active, assurant qu'ils "ne faisaient plus partie des forces armées russes au moment de leur capture" et suggérant qu'ils pourraient avoir fait l'objet de "torture" pour confirmer les accusations ukrainiennes. "Ces hommes ont effectué leur service militaire dans une unité de l'armée russe et ont une formation militaire", s'est borné à dire le porte-parole du ministère russe, Igor Konachenkov.

Des informations confirmée par une jeune femme présentée comme l'épouse du sergent Alexandre Alexandrov, l'un des soldats capturés. La télévision d'État russe Rossia 24 a diffusé mercredi son interview dans laquelle elle a assuré que son mari avait "démissionné" de l'armée en décembre dernier et estimé qu'il pourrait avoir été "torturé" par les Ukrainiens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europe Armée Russie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants