1 min de lecture Info

Ukraine : le rôle de Moscou dans la libération des observateurs de l'OSCE

Les pays de l'OSCE ont fait pression sur Moscou, qui a envoyé un émissaire pour permettre la libération des européens détenus depuis plus d'une semaine en Ukraine.

Les inspecteurs de l'OSCE retenus en otage en Ukraine, ici le 27 avril 2014.
Les inspecteurs de l'OSCE retenus en otage en Ukraine, ici le 27 avril 2014. Crédit : AFP PHOTO / VASILY MAXIMOV
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier
Journaliste RTL

Les observateurs de l'OSCE en Ukraine, 4 allemands, un danois, un tchèque et un polonais, ont été libérés samedi 3 mai. Ils étaient détenus par des insurgés pro-russes à Donetsk, depuis le 25 avril. 

La maire auto-proclamé de Slaviansk, Viatcheslav Ponomarev, toujours aussi déroutant dans son style, a déclaré lors d'une conférence de presse que ses "invités" avaient été libérés sans condition après avoir fêté hier son anniversaire avec lui.

Moscou influencé par le Conseil de l'Europe

Mais c'est clairement une intervention de Moscou qui a permis ce dénouement. Plus précisément, c'est l'arrivée à Slaviansk d'un émissaire russe qui a débloqué la situation.

On sait surtout désormais que l'OSCE et le Conseil de l'Europe, dont la Russie est membre, ont fait pression sur Moscou

Les observateurs en route pour Berlin

À lire aussi
Ukraine
Ukraine : un incendie dans une unité Covid d'un hôpital fait un mort

Les observateurs libérés ont quitté Donetsk après une conférence de presse un peu étrange durant laquelle ils ne se sont pas exprimés sur leurs conditions de détention

Ils devaient prendre l'avion que l'Allemagne leur a envoyé pour les amener à Berlin, où ils seront accueillis par les diplomates de leurs pays respectifs.

Grâce à ce geste, les séparatistes espèrent desserrer l'étau de l'armée ukrainienne, qui grignote heure après heure leurs bastions de Kramatorsk et Slaviansk.

>
Ukraine : le rôle de Moscou dans la libération des observateurs de l'OSCE Crédit Média : Stéphane Siohan | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Europe Russie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants