1 min de lecture Union européenne

UE : Angela Merkel fermement opposée à l'adhésion de la Turquie

La chancelière allemande a annoncé dimanche vouloir couper court aux négociations sur l'adhésion turque à l'Union Européenne.

Angela Merkel au Conseil européen à Bruxelles, le 22 juin 2017
Angela Merkel au Conseil européen à Bruxelles, le 22 juin 2017 Crédit : Aurore BELOT / AFP
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

Angela Merkel durci le ton à l'égard du président turc Recep Tayyip Erdogan. À l'occasion du débat télévisé qui l'opposait à Martin Schulz, son adversaire pour les législatives allemandes du 24 septembre, la chancelière allemande, qui brigue un quatrième mandat, a annoncé ce dimanche qu'elle était favorable à un arrêt des négociations sur l'adhésion turque à l'Union Européenne.

"Il est clair que la Turquie ne doit pas devenir un membre de l'Union européenne", a déclaré Angela Merkel dans des propos inhabituellement fermes et durs sur le sujet. La chancelière a ajouté vouloir "discuter avec (ses) collègues" de l'Union européenne "pour voir si nous pouvons parvenir à une position commune sur ce point et si nous pouvons mettre fin aux négociations d'adhésion". 

La Turquie, qui a déposé son tout premier dossier de candidature à l'entrée dans l'UE dès 1987, a récemment vu ses relations avec Berlin se dégrader, l'Allemagne étant depuis toujours réticente à son adhésion. "Je ne vois pas l'adhésion arriver et je n'ai jamais cru que cela puisse survenir", a d'ailleurs ajouté Angela Merkel ce dimanche lors du duel télévisé avec Martin Schulz, son adversaire pour les prochaines élections.

Ce que repproche l'Allemagne à la Turquie

L'Allemagne dénonce depuis des mois les purges effectuées par le pouvoir turc suite au putsch manqué de 2016. Elle accuse Ankara d'avoir mis en détention 12 citoyens allemands, possédant pour certains aussi la nationalité turque, pour des raisons politiques. Le pays est d'autant plus au cœur des enjeux entre l'Union européenne et la Turquie qu'il héberge le plus grand nombre de ressortissants turcs au monde.

À lire aussi
Un pêcheur français, le 31 juillet 2018, au large de Ouistreham (Normandie). environnement
Surpêche : une décision de l'Union européenne pourrait menacer la survie des océans

Tout récemment, Erdogan a provoqué une levée de boucliers en Allemagne en appelant l'importante communauté turque du pays - trois millions de personnes - à ne voter ni pour les conservateurs d'Angela Merkel, ni pour les sociaux-démocrates.

Le sujet de l'adhésion de la Turquie à l'UE rassemble d'ailleurs les deux protagonistes du débat télévisé de ce dimanche 3 septembre. Martin Schulz a en effet promis lui qu'il mettrait fin aux négociations d'adhésion s'il était élu chancelier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Turquie Angela Merkel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants