1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Turquie : un chef de l'AKP vu avec de l'alcool appelé à démissionner
1 min de lecture

Turquie : un chef de l'AKP vu avec de l'alcool appelé à démissionner

Le Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir en Turquie, a demandé à l'un de ses responsables régionaux de démissionner après la publication d'images le montrant en train de boire de l'alcool.

Alcool : Il conduisait sa moto avec 5.1g par litre
Alcool : Il conduisait sa moto avec 5.1g par litre
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Un responsable régional du Parti de la justice et du développement (AKP) du Premier ministre islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a été invité à démissionner après la diffusion sur les réseaux sociaux d'images le montrant en train de boire de l'alcool, a rapporté le quotidien Hurriyet ce vendredi 4 juillet.

Selon le quotidien, Mustafa Celebi, chef de l'AKP dans un district de la province de Mugla (sud-ouest), apparaît sur ces photographies buvant de l'alcool avec deux collègues. Si la consommation d'alcool est autorisée en Turquie, elle est mal vue au sein de l'AKP. 

Recep Tayyip Erdogan ne boit pas d'alcool et ne fume pas. Tous les responsables de l'AKP sont censés avoir le même comportement en tant que musulmans pratiquants.

Sa démission souhaitée par le parti

Selon le journal, l'AKP a chargé un responsable de la province voisine d'Izmir, Aydin Sengul, de mener sur place une enquête sur cet épisode embarrassant. Ce dernier a recommandé la démission de Mustafa Celebi. Le numéro 2 du parti Suleyman Soylu a lui aussi estimé que Mustafa Celebi devait démissionner.

À lire aussi

La majorité des Turcs ne boivent pas d’alcool, mais une minorité d'entre eux en consomment et défendent farouchement ce droit. La vente d'alcool est interdite dans tous les commerces entre 22h00 et 6h00, de même qu'à toute heure à proximité des établissements scolaires et des mosquées. Des messages rappelant les dangers de l'alcool sont désormais obligatoires sur chaque boisson en contenant. L'AKP a aussi récemment voté la hausse des taxes sur l'alcool et l'interdiction de la publicité pour les boissons alcoolisées. 

Ces mesures ont provoqué une levée de bouclier chez les partisans de la laïcité qui redoutent une main-mise islamiste sur le pays. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/