1 min de lecture Info

Tunisie : "MAM" a-t-elle profité d'un jet du clan Ben Ali ?

Décidément, Michèle Alliot-Marie ne quitte pas la zone de turbulences. Selon "Le Canard enchaîné" (daté du 2 février), elle a eu recours au mois de décembre en Tunisie au jet privé d'un homme d'affaires tunisien, présenté par l'hebdomadaire satirique comme membre "du clan Ben Ali". Le cabinet de la ministre des Affaires étrangères a démenti l'information mardi soir. Interpellée mercredi à l'Assemblée, MAM a réaffirmé que le fameux ami tunisien n'avait rien à voir avec le régime Ben Ali. Plus tôt dans la journée, Patrick Ollier avait décidé de s'exprimer sur RTL pour prendre la défense de sa conjointe. Le compagnon de la chef de la diplomatie française dénonce un "amalgame malhonnête". Au PS en tout cas, on demande clairement la démission de la ministre. "Elle disqualifie la France", affirme Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée.

Micro RTL
La rédaction de RTL et La rédaction numérique de RTL

"Arrivés à Tunis, monsieur Miled (Aziz Miled), qui est un de mes amis, nous a proposés, puisqu'il a un jet privé et qu'il est propriétaire d'une compagnie aérienne qui s'appelle Nouvelair, de nous amener à Tabarka en avion en vingt minutes plutôt que de faire deux heures de voiture avec des routes de montagnes", a expliqué Patrick Ollier joint par téléphone sur RTL.

"Monsieur Miled est plus une victime qu'autre chose du clan Ben Ali. Certainement il connaissait le président Ben Ali, mais il a construit sa fortune de ses propres mains et il a été spolié par monsieur Traboulsi qui lui a, il y a quelques mois, pris 20% de sa compagnie alors qu'il en était propriétaire totalement, et  exigeait de devenir président de la société", a ajouté monsieur Ollier.

La ministre française des Affaires étrangères avait admis le week-end dernier avoir passé le dernier réveillon de Noël en Tunisie tout en assurant avoir payé son séjour et n'avoir eu aucun contact avec le président déchu, Zine Ben Ali. Selon "Le Canard enchaîné", elle a effectué le vol entre l'aéroport de Tunis et la station de Tabarka à bord d'un appareil de neuf places appartenant à Aziz Miled et à Belhassen Trabelsi, beau-frère de Ben Ali, l'un des personnages les plus détestés du régime tombé le 14 janvier. La chef de la diplomatie française était accompagnée dans ce voyage de ses parents et de son compagnon Patrick Ollier, ministre des Relations avec le Parlement.

Aziz Miled figure sur la liste des personnes dont la Suisse a gelé les avoirs après le départ de Ben Ali, soulignant qu'il était associé au frère de l'épouse du président déchu. Il avait appelé dans une tribune le président à se porter candidat à l'élection présidentielle de 2014.

"Le Canard enchaîné" s'interroge en outre sur le fait de savoir si la ministre a réellement payé ses vacances, notamment la facture de son hôtel à Tabarka. "A la fois les billets d'avion pour la Tunisie et l'hôtel ont été réglés par Mme Alliot-Marie et sa famille", assure-t-on dans son entourage. La ministre des Affaires étrangères a été vivement critiquée pour avoir proposé l'aide de la France à la police tunisienne au moment où celle-ci réprimait des manifestations, trois jours avant la chute et l'exil du président tunisien. "Mes vacances sont à mes frais, et la dernière fois que j'ai vu le président, en tête à tête, c'était en 2006, dans mes fonctions de ministre de la Défense. Je n'avais aucun contact privilégié avec lui", a-t-elle dit au "Parisien" paru dimanche.

La "Une" du "Canard Enchaîné" de cette semaine
2






Lire la suite
Info Tunisie Crise en Tunisie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7656337876
Tunisie : "MAM" a-t-elle profité d'un jet du clan Ben Ali ?
Tunisie : "MAM" a-t-elle profité d'un jet du clan Ben Ali ?
Décidément, Michèle Alliot-Marie ne quitte pas la zone de turbulences. Selon "Le Canard enchaîné" (daté du 2 février), elle a eu recours au mois de décembre en Tunisie au jet privé d'un homme d'affaires tunisien, présenté par l'hebdomadaire satirique comme membre "du clan Ben Ali". Le cabinet de la ministre des Affaires étrangères a démenti l'information mardi soir. Interpellée mercredi à l'Assemblée, MAM a réaffirmé que le fameux ami tunisien n'avait rien à voir avec le régime Ben Ali. Plus tôt dans la journée, Patrick Ollier avait décidé de s'exprimer sur RTL pour prendre la défense de sa conjointe. Le compagnon de la chef de la diplomatie française dénonce un "amalgame malhonnête". Au PS en tout cas, on demande clairement la démission de la ministre. "Elle disqualifie la France", affirme Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée.
https://www.rtl.fr/actu/international/tunisie-mam-a-t-elle-profite-d-un-jet-du-clan-ben-ali-7656337876
2011-02-02 18:38:00