1 min de lecture Tunisie

Tunisie : au moins 12 morts dans un "attentat" contre un bus de la sécurité présidentielle

La déflagration est survenue dans le centre-ville de Tunis, mardi 24 novembre. La présidence dénonce un "attentat".

Des forces de sécurité tunisiennes, à Tunis
Des forces de sécurité tunisiennes, à Tunis Crédit : FETHI BELAID / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Christophe Chafcouloff

Une explosion a retenti dans le centre ville de Tunis, ce mardi 24 novembre en fin d'après-midi. La déflagration a détruit un bus de la sécurité présidentielle tunisienne. Le ministre de l'Intérieur tunisien a déclaré qu'au moins "12 morts" et 17 blessés sont à déplorer parmi les agents. Un précédent bilan revu à la baisse faisait état de 14 morts.

>
Tunisie: au moins 12 morts dans une explosion à Tunis

Selon des sources locales, le véhicule était stationné devant l'ancien siège du parti Rassemblement constitutionnel démocratique, au niveau de l'avenue Mohamed V. La présidence de la République tunisienne, par la voix de son porte-parole Moez Sinaoui, qualifie explicitement l'acte "d'attentat."

Le nombre exact de personnes présentes à bord pas encore connu

Une journaliste de l'AFP a pu voir un bus en partie calciné, à proximité d'un croisement qui a été bouclé. De nombreuses ambulances, les pompiers et les forces de l'ordre se trouvaient sur place, d'après la même source. "La plupart des agents qui se trouvaient dans le bus sont morts", a déclaré une source de sécurité sur place. Le ministère de l'Intérieur n'était pas en mesure de préciser combien de personnes se trouvaient à bord du véhicule.

La Tunisie a été confrontée à plusieurs attaques jihadistes au cours de l'année écoulée, dont deux attentats sanglants contre le musée du Bardo à Tunis en mars et contre un hôtel près de Sousse fin juin, qui ont fait 60 morts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tunisie Attentat Maghreb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants