1 min de lecture Tunisie

Tunisie : des terroristes retranchés avec femmes et enfants

Des hommes qualifiés de "terroristes" sont retranchés avec femmes et enfants dans une maison près de Tunis.

Des membres de la Garde nationale tunisienne à Oued Ellil en Tunisie, le 23 octobre 2014.
Des membres de la Garde nationale tunisienne à Oued Ellil en Tunisie, le 23 octobre 2014. Crédit : FETHI BELAID / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un gendarme a été tué jeudi dans un échange de tirs avec des hommes armés retranchés dans une maison près de Tunis avec des femmes et des enfants, alors que la Tunisie craint une recrudescence d'attaques jihadistes avant les législatives dimanche.

"Il y a (dans la maison) au moins deux hommes, au moins deux femmes et des enfants. Nous avons des informations sur la présence d'explosifs", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Mohamed Ali Aroui, lors d'une conférence de presse.

Nous avons demandé à ce qu'ils fassent sortir les enfants et les femmes

Mohamed Ali Aroui, porte-parole du ministère de l'Intérieur tunisien
Partager la citation

Un membre de la Garde nationale (gendarmerie) a été tué et un autre blessé dans les échanges de tirs avec les occupants de la maison, a-t-il ajouté.

À lire aussi
Des policiers dans le quartier de la Goutte d'Or à Paris, le 7 janvier 2016 (illustration) terrorisme
Le père de Tarek Belgacem, l'assaillant du commissariat de Barbès, accuse la police d'homicide volontaire

"Nous avons demandé à ce qu'ils fassent sortir les enfants et les femmes", a précisé Mohamed Ali Aroui, qui s'est refusé à employer le terme de prise d'otages, soulignant que l'une des femmes était "l'épouse d'un des éléments terroristes".

D'après un responsable policier sur place, le gendarme a été tué d'une balle "reçue à l'oeil".

La maison à Oued Ellil a été encerclée suite à des informations obtenues après l'arrestation de "deux éléments terroristes" après des heurts à Kébili, à 500 km au sud de Tunis, selon lesquelles "d'autres éléments terroristes se trouvaient dans une maison" dans cette banlieue de la capitale, a ajouté Mohamed Ali Aroui, précisant que le gardien d'une société avait été tué à Kébili par ces "éléments terroristes".

A Oued Ellil, la police, déployée en grand nombre, lançait des appels au mégaphone pour que les suspects se rendent. En fin de matinée, des tirs sporadiques retentissaient encore mais la situation était plus calme en début d'après-midi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tunisie Afrique Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774964814
Tunisie : des terroristes retranchés avec femmes et enfants
Tunisie : des terroristes retranchés avec femmes et enfants
Des hommes qualifiés de "terroristes" sont retranchés avec femmes et enfants dans une maison près de Tunis.
https://www.rtl.fr/actu/international/tunisie-des-terroristes-retranches-avec-femmes-et-enfants-7774964814
2014-10-23 15:55:18
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Zen6_pLSNPAcYQf8YxZ61A/330v220-2/online/image/2014/1023/7774964847_des-membres-de-la-garde-nationale-tunisienne-a-oued-ellil-le-23-octobre-2014.jpg