2 min de lecture Fusillade usa

Tuerie de Charleston : Dylann Roof disait sa haine des Noirs dans un manifeste retrouvé sur internet

Le tueur de Charleston qui a tiré sur neuf Noirs apparaîtrait sur des dizaines de photos, armé, brûlant le drapeau fédéral américain.

Dylann Root après son interpellation, le 19 juin à Charleston (Caroline du Sud)
Dylann Root après son interpellation, le 19 juin à Charleston (Caroline du Sud) Crédit : HANDOUT / CHARLESTON COUNTY SHERIFF / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Un site internet, semblant appartenir au tueur présumé de neuf Noirs à Charleston, montre des dizaines de photos de Dylann Roof, armé, brûlant le drapeau fédéral américain et justifiant a priori dans un texte son crime par sa haine des Noirs. Il n'était pas possible d'authentifier ce site internet, "lastrhodesian.com", ni le rédacteur de ce manifeste, même si des médias américains affirment qu'un site a été ouvert en février au nom de Dylann Roof

"Je n'ai pas le choix (...) J'ai choisi Charleston parce que c'est la ville historique de mon état (Caroline du Sud) et qui a eu à un moment le ratio le plus élevé de Noirs par rapport aux Blancs dans le pays. Nous n'avons pas de skinheads, pas de véritable KKK (Ku Klux Klan), personne ne fait rien d'autre que de parler sur internet. Quelqu'un doit avoir le courage de le faire dans le monde réel et j'imagine que cela doit être moi", d'après ce document attribué au jeune homme. 

Un drapeau américain brulé et piétiné

La police locale et le FBI ont été contactés par l'AFP afin qu'ils puissent éventuellement authentifier le site. Le long texte dactylographié est une succession de diatribes racistes contre les Noirs "stupides et violents" et qui forment "un groupe qui est le plus gros problème pour les Américains". S'en suivent d'autres injures racistes envers les Hispaniques, "évidemment un énorme problème pour les Américains", sur les Juifs qui sont "Blancs" mais représentent une "énigme" et les Asiatiques "par nature extrêmement racistes et (qui) pourraient être de grands alliés de la race blanche". Le rédacteur se lance aussi dans des considérations sur l'esclavage et la ségrégation aux États-Unis

Des dizaines de photos de Dylann Roof, toujours seul, le montrent brûlant et piétinant un drapeau fédéral américain ou brandissant un drapeau des confédérés, symbole du Sud des États-Unis. On le voit aussi torse nu dans une chambre visant le photographe avec une arme à feu. Il s'est fait aussi photographier dans des lieux touristiques de la Caroline du Sud

À lire aussi
Le lycée de Columbine (Colorado) avait été le théâtre d'une fusillade en 1999. l'heure du crime
Fusillade de Columbine : peut-on expliquer les tueries à défaut de les comprendre ?

Des manifestations sont prévues, ce samedi soir en Caroline du Sud contre le drapeau confédéré, trois jours après la tuerie de neuf Noirs dans une église de Charleston, pour lesquels Dylann Roof, 21 ans, décrit comme un nostalgique de l'apartheid en Afrique du Sud et un suprématiste blanc, a été inculpé vendredi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fusillade usa États-Unis Racisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants