1 min de lecture États-Unis

Trump se vante d'avoir un bouton nucléaire "plus gros" que celui de Kim Jong-Un

En adressant ses vœux à la nation, Kim Jong-Un avait déclaré que le bouton nucléaire était constamment à sa portée. Le président américain n'a pas manqué de réagir à cette déclaration.

RTL Petit Matin
Trump se vante d'avoir un bouton nucléaire "plus gros" que celui de Kim Jong-Un
Crédit Média : Philippe Corbé Crédit Image : AFP / ERIK DE CASTRO

L'escalade va-t-elle cesser ? Donald Trump s'est moqué, mardi 2 janvier, de son homologue nord-coréen. Dans un tweet, le président américain a affirmé posséder un bouton nucléaire "plus gros et plus puissant" que celui que Kim Jong-Un prétend avoir en sa possession.  

"Le leader nord-coréen Kim Jong-Un vient d'affirmer que le 'bouton nucléaire est sur son bureau en permanence' (...) informez-le que moi aussi j'ai un bouton nucléaire, mais il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et il fonctionne !", a écrit le milliardaire sur le réseau social Twitter qu'il affectionne particulièrement.

Au cours de son adresse à la nation à l'occasion du Nouvel An, Kim Jong-Un a répété que son pays était un État nucléaire à part entière, avertissant qu'il avait en permanence à sa portée le "bouton" atomique. 

Une prise de parole pendant laquelle le Nord-Coréen a également fait un pas en direction de la Corée du Sud, en expliquant que Pyongyang pourrait participer aux jeux Olympiques d'hiver, qui se dérouleront dans cet État. 

D'ores et déjà, Washington a rejeté l'idée de négociations entre les deux pays, évoquant un simple "rafistolage" et prévenant que jamais, les États-Unis n'accepteraient une Corée du Nord dotée de l'arme nucléaire.

Les États-Unis ne "prendront aucun entretien au sérieux s'il ne porte pas sur l'interdiction de toutes les armes nucléaires en Corée du Nord", avait indiqué l'ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, avant les derniers tweets de Donald Trump. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés