1 min de lecture États-Unis

Trump et Obama, les deux faces d'une même pièce

Certains pensent que c'est une série de blagues cruelles lancées par Obama à Trump qui a poussé le milliardaire humilié à vouloir prendre sa revanche.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Trump et Obama, les deux faces d'une même pièce Crédit Image : AFP / Kirill Kudryavtsev | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Le président américain Barack Obama reçoit ce jeudi 10 novembre le républicain Donald Trump à la Maison Blanche, en tant que nouveau président élu de la première puissance mondiale. C'est une invitation de courtoisie. Le président sortant a voulu que cela se fasse assez vite, compte tenu de la violence de la campagne. Les deux hommes en tête-à-tête dans le Bureau ovale : peut-être qu'un jour, des scénaristes ou des auteurs de théâtre imagineront cet échange qui devrait être assez froid. Car Trump et Obama se détestent.

Ils sont radicalement différents. Le jour et la nuit. Ou plutôt, les deux faces d'une même pièce. Trump, c'est l'anti-Obama. S'il est élu, c'est en partie une revanche des Américains qui ne croient pas (ou plus) aux messages optimistes du président Obama. Trump a sous-entendu pendant plusieurs années que l'actuel hôte de la Maison Blanche n'était "pas américain". Il répétait pendant la campagne qu'il est "le plus mauvais président de l'Histoire".

Obama a promis pendant la campagne que Trump ne serait "jamais président", car il est "le moins qualifié des candidats qu'on n'a jamais vu". Vous imaginez l'ambiance. Certains pensent même que c'est une série de blagues cruelles lancées par Obama à Trump il y a cinq ans, lors d'un dîner avec le Tout-Washington, qui a poussé le milliardaire humilié à vouloir prendre sa revanche et à se lancer en politique.

Trump a promis, durant toute sa campagne, de détricoter tout ce qu'a fait Obama. En tout cas ses grands accomplissements : la réforme de la santé, l'accord avec l'Iran, l'accord sur le climat. Mais le quarante-quatrième président promet de passer le bâton au quarante-cinquième dans une transition de pouvoirs pacifique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants