4 min de lecture Argentine

Thatcher, détestée en Irlande du Nord et en Argentine

La dépouille de Margaret Thatcher a quitté cette nuit le Ritz à Londres, où elle séjournait depuis son hospitalisation. Il y a des régions du monde où la "Dame de fer" ne manquera à personne : en Irlande du Nord, où on lui reproche encore d'avoir "laissé mourir Bobby Sands", mais aussi en Argentine, où on ne lui a toujours pas pardonné la guerre des Malouines.

Micro RTL
La rédaction de RTL et Emilie Laystary

Aucun doute : Margaret Thatcher était un personnage clivant. Celle que l'on surnommait la "Dame de fer" est aujourd'hui encore le symbole de l'ultralibéralisme des années 80. Aimée comme détestée, l'annonce de sa mort hier n'a pas été accueillie partout de la même manière. Hommages pour les uns, réjouissances pour les autres - en tirant sa révérence, celle qui fut la première femme devenue chef de gouvernement génère un débat public sur l'héritage politique laissé derrière elle.

Irlande du Nord :"Elle a laissé crever Bobby Sands"

A Belfast, Margaret Thatcher "divisait encore plus qu'en Angleterre", selon Neil Jarman, directeur de l'Institute for Conflict Research, rapporté par Le Monde.

En Irlande du Nord, la mort de l'ancienne première ministre britannique est une bonne nouvelle. Il faut dire que la "Dame de fer" est accusée d'avoir été froidement intransigeante dans l'affaire Bobby Sands, ancien membre de l'IRA provisoire mort à la suite d'une grève de la faim.

À lire aussi
Des paléontologues en train d'extraire des ossements d'une nouvelle espèce de dinosaure, le 2 novembre 2018 en Argentine dinosaures
Argentine : une nouvelle espèce de dinosaure de 12 mètres de long découverte

Tout commence le 1er mars 1976, quand un décret du gouvernement travailliste de James Callaghan abroge le statut spécial d'incarcération, favorable, créé en 1972 pour les prisonniers républicains nord-irlandais. L'ensemble des membres de l'IRA perdent alors leur statut de prisonniers politiques et se trouvent considérés comme des criminels et délinquants de droit commun. Cette décision provoque la colère des détenus et donnera naissance à de multiples protestations, dont la grève de la faim de Bobby Sands.

Bobby Sands, considéré en Irlande comme un héros de la cause républicaine
Bobby Sands, considéré en Irlande comme un héros de la cause républicaine

Bobby Sands a commencé à refuser de s'alimenter le 1er mars 1981. Après 66 jours de grève de la faim, il meurt le 5 mai de la même année, à l'hôpital de la prison. L'annonce de sa mort provoquera de nombreuses émeutes dans les quartiers nationalistes d'Irlande du Nord.

A la Chambre des communes, Margaret Thatcher déclara : "Monsieur Sands était un criminel condamné. Il a fait le choix de s'ôter la vie. C'est un choix que l'organisation à laquelle il appartenait n'a pas laissé à beaucoup de ses victimes." Depuis, l'image de Bobby Sands auprès de la plupart des républicains irlandais est celle d'un martyr, le symbole de la résistance face à la fermeté du gouvernement londonien.

Malouines : "Quel besoin d'entrer en guerre avec un pays militairement inférieur"

La guerre des Malouines, également appelée guerre de l'Atlantique Sud, est un conflit qui a opposé l'Argentine au Royaume-Uni en 1982. Aujourd'hui, la plupart des Argentins estiment que la guerre qui a fait 900 morts argentins et britanniques aurait pu être évitée sans la posture belliqueuse de Mme Thatcher. Au total, 649 Argentins et 255 Britanniques ont péri pendant cette guerre de 74 jours dans l'Atlantique sud.

En janvier 1983, Margaret Thatcher inspecte les installations militaires à Port Stanley, capitale des Falklands.
En janvier 1983, Margaret Thatcher inspecte les installations militaires à Port Stanley, capitale des Falklands. Crédit : Bill Bain / AFP


"La Thatcher était une femme prétentieuse et agressive, une femme de fer qui voulait tout emporter sur son passage, comme pendant la guerre des Malouines, une guerre injuste car les soldats qui ont été envoyés sur place ne savaient pas se servir d'un fusil", estime René Miranda, un ingénieur de 69 ans. "Quel besoin d'entrer en guerre avec un pays militairement inférieur", s'indigne pour sa part Carlos Diaz, 31 ans, né le jour de l'invasion des Iles Malouines par l'armée argentine, le 2 avril 1982. "Béni soit le jour où est morte cette femme terrible qui a fait tant de mal", lance devant la cathédrale de Buenos Aires Domenico Gruscomagno, un Italien de 71 ans, installé en Argentine depuis 1953.

Le gouvernement argentin, qui continue de revendiquer l'archipel, n'a pas fait de commentaire. "Margaret Thatcher est morte dans l'impunité, sans être jugée, elle restera dans les mémoires comme quelqu'un qui n'a rien fait pour la paix", regrette Mario Volpe, un leader des anciens combattants argentins des Malouines. D'après le président du Centre des anciens combattants des Malouines, elle a préféré couler le navire militaire argentin "alors qu'elle avait l'opportunité de mettre un terme au conflit".

Elans d'enthousiasme sur la toile

Sur Internet, la mort de Margaret Thatcher est aussi source de réjouissances pour de nombreux internautes. Certains sont allés jusqu'à créer des pages Facebook cyniques pour fêter la mort de la "Dame de fer". Même en ayant quitté le pouvoir il y a 25 ans, Thatcher continue à déclencher la haine d'une partie de la population britannique.

"On fera la fête quand Thatcher mourra"
"On fera la fête quand Thatcher mourra"
"Margaret Thatcher est morte, allons pisser sur sa tombe - la tournée officielle"
"Margaret Thatcher est morte, allons pisser sur sa tombe - la tournée officielle"

La mort de Margaret Thatcher, certains internautes l'attendent depuis longtemps. Lancé en 2010 avec une touche d'humour noir, le site "Is that Thatcher dead yet?" (Est-ce que Thatcher est morte finalement ? ) attendait la nouvelle pour pouvoir afficher "YES" en gras sur le site, note le Huffington Post.

A Brixton, une foule s'est donnée rendez-vous sur Windrush Square. Les lettres d'une façade de cinéma ont été changées, pour finalement afficher le message "Margret Thatchers dead" sous les applaudissements des heureux.

>

Même décédée, Margaret Thatcher, la figure politique que tout le monde aimait détester, demeure un personnage mythique de la culture de masse. A n'en pas douter, les produits dérivés "Dame de fer" ne vont pas tarder à devenir des symboles de la résistance au libéralisme forcené.

Lire la suite
Argentine Londres Margaret Thatcher
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7760213818
Thatcher, détestée en Irlande du Nord et en Argentine
Thatcher, détestée en Irlande du Nord et en Argentine
La dépouille de Margaret Thatcher a quitté cette nuit le Ritz à Londres, où elle séjournait depuis son hospitalisation. Il y a des régions du monde où la "Dame de fer" ne manquera à personne : en Irlande du Nord, où on lui reproche encore d'avoir "laissé mourir Bobby Sands", mais aussi en Argentine, où on ne lui a toujours pas pardonné la guerre des Malouines.
https://www.rtl.fr/actu/international/thatcher-detestee-en-irlande-du-nord-et-en-argentine-7760213818
2013-04-09 07:53:00