1 min de lecture Irak

Terrorisme : 2014, année la plus meurtrière

Selon le directeur du renseignement national américain, 13.000 attaques terroristes ont tué 31.000 personnes dans les neuf premiers mois de 2014.

Des jihadistes de l'Etat islamique, en mars 2014. (archives)
Des jihadistes de l'Etat islamique, en mars 2014. (archives) Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'année 2014 a été la plus meurtrière du terrorisme international. Selon le directeur du renseignement national américain, James Clapper, cette année a été record en termes de victimes. "Quand le décompte sera achevé, il apparaîtra que 2014 a été l'année la plus meurtrière pour le terrorisme international depuis que ce comptage a été institué", a-t-il affirmé lors de la Commission aux armées du Sénat américain.

31.000 morts

Selon une estimation, "13.000 attaques terroristes ont tué 31.000 personnes dans les neuf premiers mois de 2014. En 2013, le chiffre total était de 22.000 tués dans 11.500 attaques", rappelle Le Figaro. James Clapper précise que la moitié des attaques terroristes ont eu lieu en Irak, au Pakistan et en Afghanistan. Bagdad subit des attaques quotidiennes. En 2013, l'Irak avait "subi 2.858 attaques faisant 7.046 morts, soit près d'un quart des victimes du terrorisme international cette année-là", explique le journal.

"Les récentes attaques terroristes en Europe ont accentué la menace posée par de petits nombres d'extrémistes radicalisés par les conflits en Syrie et en Irak", a déclaré le directeur du renseignement national américain. Il déplore "l'attention mondiale" faite sur ces événements, qui ne peut qu'intéresser les terroristes à en perpétuer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Irak Pakistan Attentats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants