1 min de lecture Syrie

Syrie : une ONG dénonce l'aide "totalement insuffisante" de la France

Le groupe Oxfam estime que les efforts internationaux - dont ceux de la France - déployés pour aider les Syriens dans leur pays ou à l'étranger se sont avérés "totalement insuffisants".

Une organisation pour les réfugiés à Calais le 19 septembre 2015 (Illustration)
Une organisation pour les réfugiés à Calais le 19 septembre 2015 (Illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Alors que la crise migratoire qui résulte du conflit syrien a occupé ces dernières semaines les gros titres de l'actualité et les agendas des chefs de la diplomatie des nations européennes, une ONG fait état d'efforts internationaux "totalement insuffisants" pour venir en aide aux réfugiés. Le rapport, intitulé "Solidarité avec les Syriens", se penche sur l'aide humanitaire et le type d'accueil pour les réfugiés fournis par plus de 28 pays, jugeant que seule une "poignée" d'entre eux (dont la France ne fait pas partie) répondait de façon satisfaisante aux énormes besoins. 

L'organisation critique notamment deux grandes puissances: la Russie qui n'a accueilli selon Oxfam aucun réfugié syrien et a fourni seulement 1% des contributions internationales à l'aide humanitaire, et la France, qui a participé à hauteur de 22%. Oxfam dénonce un "manque de fonds ou plus exactement, un manque de volonté pour fournir des fonds", indique Andy Baker, un responsable d'Oxfam. Les seuls pays épargnés par les critiques de l'ONG sont - en dehors des pays frontaliers de la Syrie où se trouvent la majorité des réfugiés - la Norvège et l'Allemagne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie France Réfugiés
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants