1 min de lecture Alep

Syrie : une base militaire à Alep reprise par l'armée, un député assassiné

Une base militaire près d'Alep a été reprise par l'armée syrienne. Elle était depuis février aux mains des rebelles.

Un rebelle syrien à Alep le 9 novembre 2013.
Un rebelle syrien à Alep le 9 novembre 2013. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'armée syrienne a repris dimanche 10 novembre une base militaire stratégique près de l'aéroport international d'Alep (nord) qui était depuis février aux mains des rebelles, a annoncé la télévision d'Etat syrienne. "Nos valeureuses forces armées contrôlent totalement la Base 80 et ses environs", a indiqué la chaîne.

Par ailleurs un député syrien, Mojhem al-Sahou, enlevé par un groupuscule jihadiste, a été exécuté cette semaine, a rapporté dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Une source parlementaire syrienne a confirmé l'exécution de M. Sahou, un député de la ville de Deir Ezzor (est), sans être toutefois en mesure de préciser l'identité des meurtriers.
Mojhem al-Sahou, 50 ans, élu lors des législatives tenues en 2012 en pleine guerre, a été tué à Deir Ezzor, a indiqué la source parlementaire, sans plus de détails. Le 27 octobre, un autre député, Mohanna Fayçal al Fayyad, un chef tribal, a été enlevé par des rebelles et des jihadistes dans la localité de Chaymtiyé, dans la province de Deir Ezzor. Hormis les grandes villes, l'est syrien échappe en majorité au contrôle des forces du régime de Bachar al-Assad.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alep Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants