1 min de lecture Syrie

Syrie : Raqqa, capitale de l'EI, encerclée par les soldats de la coalition

Daesh perd du terrain en Syrie. La coalition conduite par les États-Unis encercle Raqqa, la capitale autoproclamée de l'État islamique.

>
Syrie : la capitale de l'EI encerclée par les soldats de la coalition Crédit Image : AFP | Crédit Média : Christophe Decroix | Durée : | Date :
Christophe Decroix
Christophe Decroix et Clarisse Martin

Cela faisait 7 mois que les Forces Démocratiques Syriennes préparaient cet assaut contre Raqqa, cette ville située à l'est d'Alep. Il a d'abord fallu s'emparer un à un des villages de la région avant d'encercler Raqqa où sont piégés près de 300.000 habitants. Dans la nuit du 5 au 6 juin, la coalition conduite par les États-Unis a mené des raids aériens. 21 civils qui tentaient de fuir la ville en traversant l'Euphrate en bateau auraient d'ailleurs été tué dans ces bombardements. L'aviation russe a de son côté frappé un convoi de Daesh.

Au sol, ce sont des combattants arabes et kurdes qui sont entrés par l'est dans la ville devenue la capitale autoproclamée de l'organisation terroriste. Plusieurs bâtiments ont pu être repris aux islamistes et les combats font rage également à la périphérie nord et ouest. La bataille s'annonce longue et difficile selon le général américain commandant la coalition. Mais si Raqqa tombe, ce sera un coup décisif contre Daesh.

Pour les Français, c'est un objectif essentiel. C'est de là que sont partis les ordres pour commettre plusieurs attentats en France. Toutefois, les chefs de l'État islamique se sont sauvés depuis longtemps déjà pour trouver refuge, sans doute, le long de la frontière irako-syrienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants