1 min de lecture Diplomatie

Syrie : pour Macron, Assad est un "criminel" et devra être jugé

Le chef de l'État français Emmanuel Macron a estimé mardi que le président syrien Bachar al Assad était "un criminel" et devrait répondre de ses crimes devant "la justice internationale".

Emmanuel Macron, le 29 août 2017
Emmanuel Macron, le 29 août 2017 Crédit : YOAN VALAT / POOL / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Bachar al-Assad, c'est un criminel, il devra être jugé et répondre de ses crimes devant la justice internationale. Mais je n'ai pas fait de sa destitution un préalable, par pragmatisme", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse, estimant qu'il revenait au peuple syrien "de choisir librement le dirigeant à venir". 

Un peu plus tôt dans l'après-midi, le chef de l'État s'exprimait pour la première fois à la tribune de l'ONU, quelques minutes après le discours très offensif de Donald Trump. Emmmanuel Macron a plaidé devant l'Assemblée générale des Nations unies pour la création d'un groupe de contact sur la Syrie.

Le processus de négociations mené à Astana au Kazakhstan, par la Russie, l'Iran et la Turquie, "ne suffit pas", a-t-il ajouté. Le groupe de contact voulu par la France intégrerait les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et "les parties prenantes" au conflit, a précisé le Président.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Syrie Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants