1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Syrie : les forces kurdes prennent la ville stratégique de Tall Abyad à l'État islamique
1 min de lecture

Syrie : les forces kurdes prennent la ville stratégique de Tall Abyad à l'État islamique

EN IMAGES - Les offensives débutées le 11 juin ont contraint 20.000 Syriens à s'entasser à la frontière turque pendant plusieurs jours, parmi eux, nombreux étaient les enfants.

Un homme fait entrer illégalement une enfant sur le territoire turque, le 14 juin 2015
Un homme fait entrer illégalement une enfant sur le territoire turque, le 14 juin 2015
Crédit : BULENT KILIC / AFP
Un homme fait entrer illégalement une enfant sur le territoire turque, le 14 juin 2015
Parmi les 20.000 réfugiés syriens, de nombreux enfants
Les autorités turques chassent les réfugiés syriens à coups de canons à eau
La collation antijihadistes menée par les Etats-Unis a exécuté quelques frappes aériennes pour aider les forces kurdes à chasser l'Etat islamique
Des frappes aériennes renforcent la présence au sol des combattants kurdes et de leurs alliés
Une réfugiée syrienne effrayée par les bombardements
Un homme tente de faire passer une petite fille au-dessus du grillage de la frontière turque
Un membre des Unités de protection du peuple kurde (YPG) dresse le drapeau de cette organisation à Akcakale, une ville turque située à la frontière syrienne
Un homme fait entrer illégalement une enfant sur le territoire turque, le 14 juin 2015 Crédits : BULENT KILIC / AFP
Parmi les 20.000 réfugiés syriens, de nombreux enfants Crédits : BULENT KILIC / AFP
Les autorités turques chassent les réfugiés syriens à coups de canons à eau Crédits : BULENT KILIC / AFP
La collation antijihadistes menée par les Etats-Unis a exécuté quelques frappes aériennes pour aider les forces kurdes à chasser l'Etat islamique Crédits : AFP PHOTO / US AIR FORCES CENTRAL COMMAND VIA DVIDS / SENIOR AIRMAN MATTHEW BRUCH
Des frappes aériennes renforcent la présence au sol des combattants kurdes et de leurs alliés Crédits : BULENT KILIC / AFP
Une réfugiée syrienne effrayée par les bombardements Crédits : BULENT KILIC / AFP
Un homme tente de faire passer une petite fille au-dessus du grillage de la frontière turque Crédits : BULENT KILIC / AFP
Un membre des Unités de protection du peuple kurde (YPG) dresse le drapeau de cette organisation à Akcakale, une ville turque située à la frontière syrienne Crédits : BULENT KILIC / AFP
1/1
Alice Beckel
Alice Beckel

Les forces  kurdes et leurs alliées ont pris le contrôle total de la ville de Tall Abyad, mardi 16 juin 2015 a annoncé à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) . Située près de la frontière avec la Turquie cette commune est l'un des deux points de transit important d'armes et de combattants pour les jihadistes. Dorénavant, il ne reste plus qu'à l'État islamique un point de contrôle, celui de Jarablos au nord du pays.


"Désormais, les jihadistes dans la province de Raqa et Deir Ezzor (Est) doivent traverser des centaines de kilomètres pour parvenir à la frontière turque", a indiqué M. Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Désormais, les jihadistes dans la province de Raqa et Deir Ezzor doivent traverser des centaines de kilomètres pour parvenir à la frontière turque

Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme

L'offensive lancée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) avec l'appuie des frappes aériennes de la coalition antijihadistes menée par les États-unis avait débuté le 11 juin dernier. Les combats ont obligé la population locale à se diriger vers la frontière avec la Turquie mais cette dernière est restée fermée. Pendant plusieurs jours, 20.000 Syriens étaient entassés à quelques mètres de la ville turque d'Akcakale autour des grilles malgré les tentatives des autorités turques pour les déloger. Des lances à eau ont été utilisées contre les habitants de Tall Abyad  jusqu'à ce que le gouvernement turque accepte dimanche d'accueillir ces réfugiés. Depuis le début du conflit, la Turquie a accueilli 1,8 million de Syriens. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/