2 min de lecture Syrie

Syrie : Paris, Washington et Londres ont mené des frappes ciblées dans la nuit

L'opération militaire a visé des sites liés au programme d'armement chimique syrien, une semaine après l'attaque qui a fait au moins 34 morts dans la Ghouta orientale.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Paris : pourquoi le Palais de Justice quitte ses locaux historiques Crédit Image : Mandel NGAN / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Les frappes menées contre le programme d'armement chimique de la Syrie par les États-Unis, la France et le Royaume Uni sont terminées a indiqué samedi 14 avril le général Joe Dunford, chef d'état-major américain. Il a indiqué qu'aucune autre opération n'était prévue pour l'instant. Le président américain Donald Trump avait annoncé, un peu plus tôt, que l'opération militaire avait lieu pour punir le régime de Bachar al-Assad qu'il accuse d'une attaque à l'arme chimique contre des civils. 

"Une opération combinée est en cours avec la France et le Royaume Uni, nous les remercions tous les deux", a déclaré le président américain, qui s'exprimait à la Maison Blanche. Plusieurs fortes explosions ont été entendues dans la capitale syrienne, Damas, survolée par des avions, a constaté une correspondante de l'AFP. La télévision d'État dénonçait de son côté une "agression américaine" en Syrie "en coopération avec la France et la Grande-Bretagne". 

Des centres de recherches militaires visés

Les frappes occidentales ont visé un centre de recherches militaires près de la ville syrienne de Homs (centre), a rapporté une ONG. Une information confirmée par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui a rapporté des raids similaires dans la capitale Damas et ses environs. 

À lire aussi
Du matériel français chargé dans un Antonov 124 de l'armée russe, le 20 juillet 2018 à Châteauroux. Syrie
Syrie : Paris et Moscou mènent une opération humanitaire commune
Approuvez-vous les frappes menées en Syrie ?
Nombre de votes : 11728 *Sondage à valeur non scientifique

Donald Trump a dénoncé les attaques chimiques "monstrueuses" menées par le régime de Damas et a promis que l'intervention comprenant des "frappes de précision". Le ministère britannique de la Défense a de son côté annoncé avoir frappé un "complexe militaire" près de Homs, à l'ouest de la Syrie.

L'OTAN apporte son "soutien" aux frappes occidentales

Les frappes menées pendant une heure contre le programme d'armement chimique de la Syrie ont envoyé un "message clair" au président syrien Bachar al-Assad, a estimé le ministre américain de la Défense Jim Mattis. 

L'OTAN apporte son "soutien" aux frappes menées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, selon un communiqué publié tôt samedi matin à Bruxelles. "Elles vont réduire la capacité du régime à mener d'autres attaques contre le peuple de Syrie avec des armes chimiques", a affirmé le secrétaire général de l'Alliance atlantique Jens Stoltenberg dans ce communiqué. 

La Russie a "trahi" sa promesse

Donald Trump a aussi mis en garde l'Iran et la Russie contre leurs liens avec la Syrie et a exhorté la Russie à quitter la "voie sinistre" du soutien au régime syrien. Il a aussi affirmé que la Russie avait "trahi ses promesses" sur l'élimination des armes chimiques de la Syrie. Joe Dunford, chef d'état-major américain a tenu à préciser que les alliés avaient pris soin d'éviter de toucher les forces russes, massivement présentes dans le pays, mais que Moscou n'avait pas été averti à l'avance de l'intervention


Le président américain avait averti plus tôt dans la semaine la Russie, alliée de Bachar al-Assad, que des missiles seraient lancés sur la Syrie après l'attaque chimique présumée imputée au régime syrien. Les États-Unis ont affirmé vendredi 13 avril avoir "la preuve" que le régime syrien avait utilisé des armes chimiques contre sa population près de Damas et ils ont poursuivi activement les consultations avec leurs alliés sur les frappes punitives promises par Donald Trump.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Donald Trump États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793011008
Syrie : Paris, Washington et Londres ont mené des frappes ciblées dans la nuit
Syrie : Paris, Washington et Londres ont mené des frappes ciblées dans la nuit
L'opération militaire a visé des sites liés au programme d'armement chimique syrien, une semaine après l'attaque qui a fait au moins 34 morts dans la Ghouta orientale.
https://www.rtl.fr/actu/international/syrie-donald-trump-annonce-qu-une-operation-militaire-est-en-cours-7793011008
2018-04-14 03:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ywf2EJUKYVHyUeLACTSnvA/330v220-2/online/image/2018/0414/7793011158_syrie-les-frappes-occidentales-sont-terminees.jpg