2 min de lecture Syrie

Comment la communauté syrienne se mobilise pour aider les réfugiés d'Alep

REPORTAGE - Une radio associative et le Conseil libre d'Alep viennent en aide à ceux qui ont tout perdu en quittant la ville.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Comment la communauté syrienne se mobilise pour aider les réfugiés d'Alep Crédit Image : APA IMAGES/SIPA | Crédit Média : Brice Dugénie | Durée : | Date : La page de l'émission
Brice Dugénie et Ludovic Galtier

Ils sont 500.000 depuis le début du conflit à avoir quitté la Syrie pour se réfugier notamment dans la ville turque de Gaziantep. Là, à une quarantaine de kilomètres de la frontière turco-syrienne, la solidarité des expatriés syriens se renforce jour après jour en faveur des réfugiés d'Alep. Une solidarité qui passe d'abord par le fait de faire savoir ce qu'il se passe de l'autre côté de cette proche frontière.

Pour cela, rien n'est mieux qu'un média. Depuis trois ans, les Syriens de Gaziantep ont crée dans un appartement une radio associative financée par des ONG internationales. L'objectif est de permettre aux Syriens de témoigner, de raconter ce qu'ils vivent. "Nous essayons de contacter nos correspondants à Alep et dans la banlieue d'Alep, mais pour l'instant, il n'y a pas de connexion internet", explique le coordinateur des programmes.

Des citoyens se sont improvisés journalistes au fil du conflit. L'un d'eux explique finalement depuis Alep qu'un premier convoi de bus est parti. Dans le studio, casque sur les oreilles, les présentateurs lisent sur des écrans d'ordinateur les dernières informations. Les comptes Twitter, Facebook ou Viber des personnes encore présentes sur place sont précieux. Mais ces derniers jours, les témoins se font de plus en plus rares, les difficultés de connexion à internet de plus en plus nombreuses. Finalement, quelques minutes plus tard, l'information tombe : l'évacuation est arrêtée. Retour à la case départ. Le réalisateur de l'émission envoie une musique à la gloire des habitants martyrs d'Alep.

Un soutien matériel aussi

À Gaziantep, il existe aussi le Conseil libre d'Alep. Cette institution syrienne, en partie délocalisée ici pour des raisons de sécurité et de stabilité, tente d'apporter aux Syriens en difficulté ce dont ils ont besoin grâce à des coopérations internationales : la nourriture, des abris, des vêtements, du transport. Ne pas baisser les bras malgré les difficultés, le faire au nom de ceux qui ont perdu la vie, mais aussi pour ceux qui ont encore un idéal. Un idéal, une liberté, qui n'ont jamais dans les rues d'Alep semblaient aussi loin de la réalité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Alep Réfugiés
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants